Drame de Rogbanè : Aboubacar Sylla s’en prend au gouvernement…

sylla

CONAKRY-Le porte-parole de l’opposition guinéenne, Aboubacar Sylla s’est violemment attaqué à l’exécutif guinéen, suite au drame survenu au lendemain de la fête du Ramadan à Taouyah qui a coûté la vie à une trentaine de jeunes. Pour l’opposant, ce drame n’aurait pas été possible s’il y avait un gouvernement compétent et responsable, a appris Africaguinee.com.


Réaction…

« Nos premiers sentiments, c’est la compassion ; c’est la tristesse. C’est vraiment une vraie tragédie nationale de voir plus de 30 jeunes perdre la vie à la fleur de l’âge dans des conditions aussi tragiques.  C’est dommage et c’est vraiment difficile. Je me mets à la place des familles et des parents pour comprendre toutes leurs douleurs.

Il y a un sentiment de compassion qu’il faut exprimer d’un côté, mais de l’autre, il y a un sentiment de fureur. Je pense que ce drame n’aurait pas été possible si on avait un gouvernement compétent et responsable. Et si les autorités locales qui ont été nommées par ce gouvernement fuient leurs responsabilités. Il y a toute une chaine de défaillance qui a conduit à cette situation d’autant qu’un drame semblable s’était déjà produit, il y a sept mois à la plage de Lanbanyi, pratiquement dans les mêmes conditions sans qu’aucune disposition ne soit prise, aucune mesure collective  n’a été adoptée pour éviter la répétition de tel drame.

C’est vraiment l’irresponsabilité portée à son maximum qui peut conduire à des situations comme celles-ci. Aucune norme n’a été élaborée, aucun règlement n’a été  défini en ce qui concerne l’organisation des spectacles dans les lieux publics particulièrement sur les plages. Même prendre des mesures interdisant au moins l’organisation des spectacles nocturnes aurait pu éviter ce drame. Mettre en œuvre toute une série d’autorisations préalable à obtenir avant l’organisation de tels évènements, aussi mettre à contribution les services de sécurité. Mais comme la marque de fabrique de ce gouvernement, c’est l’incompétence et l’improvisation, voici les résultats que nous  vivons aujourd’hui. 

Je me joints  aux familles pour ressentir leur douleur et pour leur exprimer toutes mes condoléances dans l’espoir que pour une fois des dispositions seront prises pour que de pareilles situations ne se répètent pas.  

Il n’y a pas eu de poursuites judiciaires pour le drame de Lanbanyi, il n’y pas eu de sanctions administratives. Et, dans un pays comme la Guinée, vous voyez  ce qui se passe ! Vous n’entendez pas qu’un ministre a démissionné, vous n’entendez pas qu’un maire a été démis de ses fonctions. On se contente simplement de suspendre le Directeur Général de l’agence guinéenne des spectacles.

Vous voyez jusqu’où, on a porté le laxisme et le laisser-aller et l’imprévoyance dans notre pays.  Tout ceci est pour nous, la conséquence de cette mal gouvernance que nous vivons depuis quatre dans ce pays et qui  est à la base de la plus part des drames que nous connaissons aujourd’hui ».

Propos recueillis par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel :  (00224) 655 31 11 12 

Créé le 1 août 2014 10:28

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces