Dr Thierno Sadou Diallo et la maison centrale : Un destin hors du commun…

CONAKRY- Entre Dr Thierno Sadou Diallo et la maison centrale de Conakry, il y a une « histoire d’amour » hors du commun. Ce jeune médecin légiste que le destin a conduit dans ce centre pénitencier alors qu’il était en fin de cycle de ses études en médecine en 2011, vient d’être porté à la tête de l’administration de la maison d’arrêt de Conakry. Il y a séjourné pendant 5 ans en tant que prisonnier, pour avoir été cité dans le dossier dit de l’attaque 19 juillet 2011, qui avait visé le domicile d’Alpha Condé. C’est en étant en détention que Dr Thierno Sadou Diallo qui vient d’être nommé régisseur par intérim de cette prison, a rédigé sa thèse de mémoire. Un destin atypique, un courage, une leçon de vie qui force l’admiration.

Sur décision du ministre de la justice, garde des sceaux, Dr Thierno Sadou, jusque-là chef de division santé, alimentation et cadre de vie à la Direction Nationale de l’Administration pénitentiaire du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, a été nommé ce 7 juin 2023, Régisseur par intérim à la Maison centrale de Conakry en remplacement de Commandant Mamadou Alpha N’DIAYE, suspendu et poursuivi pour complicité d’évasion présumée.

L’histoire de Dr Thierno Sadou Diallo est un cas d’école. En 2011, il était condamné par la Cour d’Assises de Conakry, à 5 ans de prison ferme, dans le dossier communément appelé « attaque du 19 juillet 2011 » ou « attentat contre la résidence d’Alpha Condé à Kipé ». C’est selon.

Tout au long du procès, le jeune médecin avait clamé son innocence jusqu’au verdict final. Etudiant en fin de cycle de ses études de médecine, à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry à l’époque des faits, Thierno Sadou n’avait pas perdu son temps pendant sa détention. C’est dans sa cellule de prisonnier que le désormais nouveau Régisseur a rédigé son thème de mémoire. Et en décembre 2015, il avait soutenu sa thèse portant sur : « La malnutrition à la maison centrale de Conakry, aspect épidémiologique et clinique ».

Le jeudi 8 juillet 2021, il a prêté serment dans la salle même où il avait été condamné, pour être inscrit sur la liste nationale des experts en « dommage corporel » agréés près les Cours et Tribunaux. En Guinée, il fait partie des cinq premiers experts agréés en dommage corporel. Regardez l’interview qu’il nous avait accordée en décembre 2015. 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28 

Créé le 7 juin 2023 16:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: