Dr Fodé Oussou Fofana : « Pourquoi l’opposition ne doit pas boycotter l’élection présidentielle… »

Dr Fodé Oussou Fofana

CONAKRY- La question pourrait faire l’objet de débat dans les prochaines heures au sein de l’opposition. L’idée d’un boycott des élections présidentielles du 11 octobre prochain a été avancée par certains leaders de l’opposition guinéenne. Ils dénoncent le manque d’application des différents points contenus dans l’accord politique qui a été signé le 20 août dernier par les différentes mouvances.

Pour le vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Dr Fodé Oussou Fofana, boycotter les élections serait égal à dérouler le tapis au Président Alpha Condé qui pourrait s’offrir un second mandat.

« J’invite tous les partis politiques de l’opposition à exiger du pouvoir de Monsieur Alpha Condé, l’application de l’intégralité des points contenus dans l’accord politique. Je suggère qu’il n’y ait pas de boycott des élections. Toutes les conditions sont réunies par Monsieur Alpha Condé pour amener l’opposition à boycotter les élections afin qu’il puisse s’offrir facilement un second mandat »  a estimé Dr Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’UFDG.

La signature de l’accord politique inter guinéen le 20 août dernier avait suscité beaucoup d’espoirs. Cet espoir s’est vite brisé après les dernières sorties médiatiques de certains leaders de partis d’opposition qui dénoncent le manque de volonté du camp présidentiel à accepter l’application de l’intégralité des points contenus dans cet accord.

« Monsieur Alpha Condé sait qu’il n’a aucune chance de remporter les élections si ce n’est par la fraude, si ce n’est par un éventuel boycott du scrutin par l’opposition. C’est pourquoi je recommande qu’on ne lui donne pas ce privilège. Nous allons faire en sorte que les votes soient sécurisés et nous prendrons d’autres dispositions pour limiter les risques de fraude » accuse Dr Fodé Oussou Fofana.

Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue à Conakry la semaine dernière, le Président Alpha Condé s’est félicité de la signature de cet accord qui selon lui, permettra d’aller à des élections libres, transparentes et inclusives. Le locataire du Palais Sékoutoureya dit avoir accepté l’intégralité des revendications de son opposition.

A rappeler que ce lundi 31 août 2015, le Président Alpha Condé a signé un décret convoquant le corps électoral pour le 11 octobre 2015.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le 1 septembre 2015 11:27

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces