Diaspora : Une vingtaine de guinéens seront rapatriés de la Belgique ce Mercredi 28 septembre…

asile

BRUXELLES- Une vingtaine de guinéennes vont être expulsés du territoire belge dans les prochains jours. La nouvelle nous a été confirmée ce Dimanche 25 septembre 2016 par une dame qui travaille au compte d’une ONG qui milite en faveur des sans-papiers.

Selon nos informations, ils sont entre 25 et 30 ressortissants guinéens qui seront embarqués à bord d’un charter ce Mercredi 28 septembre 2016 en direction de Conakry.

Plusieurs ONGs dénoncent cette expulsion massive de guinéens dont certains vivent dans d’autres pays comme la France. Ces militants des droits de l’Homme se donnent d’ailleurs rendez-vous ce Mardi 27 septembre 2016 pour une manifestation devant l’ambassade de Guinée à Bruxelles.

« C’est une expulsion illégale qui est contraire aux lois européennes en matière des droits de l’Homme. Elle ne respecte point les droits individuels des personnes devant être expulsées », dénonce une activiste des droits de l’Homme qui a été jointe au téléphone par un journaliste de notre rédaction.

Le 15 septembre dernier, le Secrétariat d’Etat à l’Asile et à l’Immigration, Theo Franken qui s’est entretenu avec l’ambassadeur de Guinée à Bruxelles, a indiqué sur ses comptes twitter et facebook qu’un Airbus de la Défense Belge sera affrété pour le rapatriement des sans papiers.

Sur la légende d’une photo qu’il a prise avec l’ambassadeur Sylla, et postée sur sa page facebook et son profil twitter, Theo Franken écrit en néerlandais : « Entretien avec L'Ambassadeur Sylla de la Guinée. Le 28/9 partira le premier le vol spécial returnflight en direction de Conakry. Nous sommes le promoteur. Il y a beaucoup d'intérêt des autres états membres. L'Airbus de notre défense sera prêt », écrit le ministre Belge à l’immigration.

Du côté des autorités guinéennes il n’y a eu pour le moment aucun commentaire. L’ambassade de Guinée à Bruxelles dit n’avoir pas eu vent de cette information faisant état de l’expulsion de nombreux guinéens.

A noter que pour être expulsés ces ressortissants guinéens doivent obtenir des laissez-passer délivrés par leur ambassade à Bruxelles. A défaut, les autorités belges seront obligées de leurs trouver des documents de voyage européens.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

Créé le 25 septembre 2016 17:46

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo Fondation orange