Dialogue : Voici ce qu’exige l’UFDG de Cellou Dalein vis-à-vis de la junte…

Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG entouré de ses vice-présidents Fodé Oussou Fofana et Chérif Bah, image d’archives

CONAKRY-Le parti Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) conditionne sa participation au dialogue inclusif par le retour de son Président, Cellou Dalein Diallo, en séjour à l’étranger depuis plusieurs mois. Cette condition est non-négociable pour cette formation politique considérée comme la plus importante du pays à cause notamment de son assise électorale.

« Nous sommes disposés à aller au dialogue pour sortir la Guinée de cette situation.  Mais nous avons notre président à l’étranger. L’UFDG ne peut rien faire sans le Président Cellou Dalein Diallo. Notre candidat (aux prochaines élections) s’appelle Cellou. Sans lui, on ne peut rien. Donc, nous attendons le retour de notre bien-aimé président Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo (…) Tout ce que nous avons comme revendications, le premier point le plus important, c’est le retour de notre président pour conduire la destinée de l’UFDG, aller aux élections pour qu’on les gagne au premier tour », a déclaré ce samedi 12 novembre 2022, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du parti.

Le 10 novembre dernier lors d’une rencontre avec le Premier ministre, les partis politiques membres du Quatuor « RPG arc en ciel, ANAD, CORED, FNDC politique », ont dévoilé une kyrielle de conditions pour prendre part au dialogue inclusif, initié par la junte. Ainsi, pour ramener la sérénité, la sécurité, l’exercice des libertés publiques et garantir les droits de l’Homme, le quatuor demande la prise en compte des préalables suivants :

    1. La libération des prisonniers politiques et le retour paisible des dirigeants politiques en exil ;
    2. L’arrêt immédiat des poursuites judiciaires contre les responsables politiques et de la Société civile ;
    3. La levée du contrôle judiciaire des neufs leaders politiques actifs du Quatuor ;
    4. La  levée de l’interdiction de manifester ;
    5. La publication de la liste nominative des membres du CNRD ;
    6. La déclaration des biens des membres du CNRD et du Gouvernement à leur entrée en fonction ;
    7. L’ouverture d’une enquête pour identifier et poursuivre devant les juridictions les auteurs des différents crimes lors des manifestations pacifiques sous le CNRD ;
    8. La publication des rapports des autopsies faites sur les victimes sous le CNRD ;
    9. La suspension des expropriations, la restitution des biens confisqués en dehors des procédures judiciaires et le respect de la présomption d’innocence ;
    10.  L’annulation de l’Arrêté portant dissolution du FNDC.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 12 novembre 2022 19:35

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm