Deux soldats guinéens tués à Kidal : Alpha Condé tranche sur l’avenir des militaires guinéens au Mali…

Le président guinéen Alpha Condé,Photo Africaguinee

CONAKRY- Le président guinéen Alpha Condé vient de trancher sur le maintien ou non du bataillon guinéen au Nord Mali, après la mort de deux soldats suite à une attaque terroriste. Le Chef de l’Etat qui a déploré la mort des militaires guinéens, a assuré que son pays a l’obligation d’assister le Mali miné par une guerre au nord. 

Vive émotion cet-après midi, à la base Aérienne principale de Conakry ! Le président  Alpha Condé, venu ‘’accueillir’’ les dépouilles mortelles des deux soldats guinéens tombés au Nord Mali(Kidal) la semaine dernière s’est exprimé pour la première après cet acte terroriste revendiqué par le groupe islamique Ansar-Dine, a constaté Africaguinee.com.

‘’ C’est une impression de tristesse. Evidemment on ne souhaite pas que nos soldats meurent. Mais nous avons obligation d’assister aussi nos frères du Mali, comme c’est une tradition de la Guinée. Nous l’avons déjà fait pour biens de pays comme le Libéria, la Sierra-Leone et l’Angola. Il est évident que cette solidarité nous coûte aussi comme nous perdons des hommes. C’est une grande tristesse. Nous n’aurions pas souhaité que nos soldats meurent, mais c’est le  destin’’ a déploré le commandant en chef des Forces Armées guinéennes au micro d’Africaguinee.com.

Morts dans une attaque terroriste le 29 Novembre dernier à Kidal  les dépouilles mortelles du Lieutenant-colonel Marwane Diallo de l’Ecole Militaire Inter Armées  et de l’Adjudant chef Joseph Loua, de la 3ème brigade de la gendarmerie Nationale ont foulé le sol guinéen, cet Après midi du  07 décembre 2015, où des honneurs militaires leur ont été rendus par leurs ‘’frères d’armes’’ en présence du chef de l’Etat guinéen.

Nous y reviendrons !

BAH Boubacar LOUDAH

Pour africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le 7 décembre 2015 20:14

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: