Deux anciens ministres de Lansana Kouyaté condamnés par contumace pour détournements de fonds

dore1

CONAKRY-Deux anciens ministres guinéens ont été condamnés par contumace, mercredi à Conakry, à cinq ans de prison ferme pour complicité dans le détournement de près de 1,5 million d'euros de fonds publics.

Ousmane Doré, ministre de l'Economie et des Finances de 2007 à 2008, et Mohamed Camara, ministre de l'Agriculture pendant la même période, étaient jugés par contumace depuis le 27 février par le tribunal de première instance de Kaloum.

Ces deux hommes vivent à l'étranger depuis plusieurs années, a-t-on appris lors des audiences, sans détails sur leur localisation.

Après leur condamnation, le tribunal a émis un mandat d'arrêt contre eux et ordonné la confiscation de leurs biens.

C'est la première fois que d'anciens ministres sont jugés et condamnés pour une affaire de détournement de deniers publics en Guinée.

Selon le juge Ibrahima Sory Tounkara, qui a prononcé la sentence, les faits reprochés aux deux ex-ministres "remontent à l'année 2007, lorsque l'Etat guinéen a débloqué une subvention de 13 milliards de francs guinéens (environ 2 millions de dollars ou 1,5 million d'euros) destinés à relancer la filière coton dans la région de Kankan", dans l'est du pays.

Ces fonds n'ont pas bénéficié au projet concerné, pour lequel une entreprise guinéenne, Intracam, avait été choisie comme opérateur.

Le PDG de cette société, Adama Camara, également jugé par contumace, a été reconnu par le tribunal comme "l'auteur du détournement des fonds" mis à sa disposition par l'Etat, avec la complicité de fonctionnaires aux ministères des Finances et de l'Agriculture.

Il a écopé de sept ans ferme par défaut, décision assortie d'une confiscation de ses biens et de la délivrance d'un mandat d'arrêt à son encontre.

En plus de ces trois hommes, huit autres prévenus étaient concernés par lee procès, dont le coordonnateur du projet et certains collaborateurs, tous relaxés.

Ousmane Doré et Mohamed Camara ont été membres du gouvernement de consensus dirigé par Lansana Kouyaté, qui fut Premier ministre du 1er mars 2007 au 20 mai 2008, avant de créer sa formation, le Parti de l'espoir pour le développement national (PEDN), aujourd'hui dans l'opposition.

Les deux ex-ministres ont été présentés dans certains milieux politiques comme des responsables du PEDN. Mercredi, une responsable de cette formation a indiqué à l'AFP que MM. Doré et Camara n'étaient ni membres, ni militants du PEDN.

AFP

Créé le 13 mars 2014 09:39

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces