Desserte de courant : EDG alerte… « nous sommes dans la phase critique »

edg_compteurs

CONAKRY-En Guinée, les ménages connaîtront une intensification des délestages d’électricité dans les prochains jours à travers le pays. Suite à l’explosion du dépôt de carburant, la Guinéenne de l’Électricité (EDG) a annoncé qu’elle est en déficit de carburant et de mazout pour alimenter les centrales thermiques et les groupes.

« La desserte en électricité sera éventuellement perturbée pour quelques villes et quartiers. La zone du grand Conakry ainsi que certaines villes de l’intérieur du pays connaîtront des délestages partiels ou une réduction du temps de fonctionnement des groupes thermiques», a annoncé la société ce jeudi 04 janvier 2024.

Contacté par notre rédaction après publication de ce communiqué, le chef du département communication de l’électricité de Guinée nous a confié que la société est actuellement dans la ‘’phase critique de la crise’’.

« Pour l’instant, nous sommes dans la phase critique de la crise. Et cette phase critique impactera la fourniture d’électricité. Parce qu’il faut qu’on économise. C’est pour cela que nous avons parlé de réduction du temps d’alimentation. Parce que lorsqu’on éteint certains groupes on économise.  On les allume en soirée pour permettre à tout le monde d’avoir le courant », explique Naby Camara.

Des coupures non systématiques

Le chef du Département Communication et Relations Publiques d’EDG précise que les coupures ne seront pas systématiques.

« Les coupures ne seront pas systématiques ou radicales. Ce sera un approvisionnement dynamique. Dès qu’il y a la disponibilité (du carburant et du mazout ndlr), EDG étant prioritaire, nous prenons les villes ou les lieux qui sont assez critiques en termes de stock, nous acheminons conformément aux exigences du Gouvernement. Nous essayons de répartir ce qui est disponible pour donner le courant », précise M. Camara.

Naby Camara

Grand Conakry

« Si on se met à donner le courant 24h/24, on n’aura pas notre propre réserve. Or, il faut avoir une réserve pour la capitale au moins. C’est pourquoi ces coupures seront nécessaires pour quelques heures dans certaines zones afin que le soir nous puissions embarquer tout le monde. L’avantage est de permettre d’économiser le carburant pour alimenter les centrales afin de donner le maximum possible pendant la CAN (coupe d’Afrique des Nations) », a ajouté Naby Camara.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le 5 janvier 2024 17:21

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces