Des tirs nocturnes à Kaloum ? Des riverains du Palais Mohamed V précisent…

CONAKRY-Une vidéo amateur tournée dans une obscurité totale est devenue virale sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une séquence de 10 secondes dans laquelle on entend des coups de feu. Celui qui l’a tourné et posté a écrit en légende : « Il est 1h 10’ à Kaloum, ça tire depuis 1h ».

La presqu’île de Kaloum est un endroit stratégique voire même névralgique. C’est là où se trouvent la présidence et l’essentiel des services de l’administration ainsi que les banques et assurances. Le moindre incident qui touche cette commune focalise tous les regards, avec quelquefois des commentaires aussi alarmants que farfelus. La « rumeur » concernant ces « supposés » coups de feu nocturnes qui se seraient produits dans la nuit du samedi au dimanche 16 avril 2023, n’y a pas échappé. Que s’est-il passé ? S’agit-il d’une fausse alerte ?

Un reporter d’Africaguinee.com est allé enquêter sur le terrain. Nous sommes dimanche, la ville est moins bruyante, les citoyens vaquent à leurs occupations. A partir du port autonome où notre journaliste a débuté son enquête, jusqu’à la rentrée du Palais Mohamed V, en passant par les corniches menant toujours à l’actuelle Présidence de la République, c’est le même constat : calme total ! Rien d’anormal, dirait-on, car c’est un jour de repos ! Néanmoins, il y a rien d’étrange. Plusieurs zones étaient sous contrôle militaire.

Interrogés, des habitants de Kaloum ont des avis divergents.  « Ce sont des choses qui se passent des fois à Kaloum. Mais je pense qu’il ne faut pas extrapoler quand on sait que le président se trouve là », nous a confié un commerçant.

Un autre de passage à quelques mètres du Palais présidentiel, affirme n’avoir rien entendu. Il estime que ce sont des rumeurs. « J’habite tout près. Mais je n’ai rien entendu relatif aux coups de feu… », a-t-il répondu.

Comme à l’accoutumée, un dispositif sécuritaire colosse est aperçu à une certaine distance du Palais Mohamed V. Là, des éléments des forces spéciales lourdement armés ne laissent pas n’importe qui s’approcher. Nous y avons été reçus après avoir montré notre badge de presse. Cependant, ils n’ont daigné répondre à aucune question liée à ce sujet.

De là, nous avons interrogé un vigil posté devant la banque centrale de la république de Guinée, située à quelques pas de la Présidence. « On se relaie ici. Je suis venu ce matin. Mais mon ami qui a passé la nuit ici, ne m’a rien dit à propos de cette affaire de coups de feu. Bref, je ne crois pas trop à cela d’ailleurs. Sinon, mon ami m’aurait informé… », a déclaré cet agent de sécurité.

« Je me suis réveillé hier, aux environs de 1 heure 00 pour aller à la mosquée pour la prière nocturne. J’habite au quartier Almamya, mais je n’ai pas entendu des tirs à cette heure-ci. Mais ce matin quand je suis connecté, j’ai vu une vidéo sur les réseaux sociaux, j’ai compris que la personne qui l’a publié n’était pas à Kaloum« , témoignage un autre citoyen.

L’affaire de ces coups de feu ressemble donc à un film fiction. Loin d’être une réalité.

 

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 17 avril 2023 17:21

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_