Des élus fulminent sur la gestion du CCIA-G : La Crief aurait été saisie…

CONAKRY-La gestion financière de la Chambre de Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat de Guinée (CCIA-G) fait des mécontents. Selon nos informations, un groupe d’élus consulaires a adressé un mémorandum en début mai à la ministre du Commerce de l’industrie et des PME.

Le document consulté par Africaguinee.com porte sur l’exécution du budget de l’année 2023 et l’analyse critique de celui de 2024. Cette action aurait été suivie par une saisine il y a environ deux semaines de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF), selon nos sources.

Dans le mémo adressé au ministère du Commerce, les élus expriment des préoccupations relatives au plan d’actions et aux états financiers sur l’exercice 2023 dont les dépenses d’Investissements (2023) se chiffrent à 8.429.758.728 GNF, détaillées comme suit :

Aménagement et installations des bureaux : GNF 2.026.033.910,

Acquisition de matériels informatiques :  591.000.000 GNF,

Mobiliers de bureaux :  1.675.150.000 GNF

Achat de matériels roulant :  4.062.685.538 GNF.

« Malgré la nomenclature présentée, les procédures de passation de marché n’ont pas été expliquées et les pièces justificatives non apportées », lit-on dans le mémo qui pointe aussi l’absence des rapports du contrôleur de gestion ainsi que du Commissaire aux Comptes. « Le tableau ou la liste des sociétés bénéficiaires desdits marchés n’existe nulle part », mentionne la note.

En ce qui concerne les dépenses de fonctionnement, elles se chiffrent à 17. 187 046 217 GNF, selon le document. Quant aux dépenses liées aux billets d’avion et indemnités, elles s’élèvent à 2.137.148.625 GNF pour la période de mai- décembre 2023.

« La remarque fondamentale est qu’elles (dépenses)) ne sont pas soutenues par des preuves tangibles liées à leur réalité et effectivité », lit-on. Là également, l’on note l’absence de rapports du contrôleur de gestion et du commissaire aux comptes. « Pour aucune de ces charges citées, le Bureau Consulaire Nation n’a présenté en détail des rapports du contrôleur de gestion et du commissaire aux comptes », mentionne le mémo.

Interpellé sur ces accusations, le président de la Chambre du Commerce de l’Industrie et de l’artisanat a indiqué c’est un non-évènement.

« Il ne faut pas que des gens se fassent distraire par un malheureux candidat perdant. Depuis les élections à la Chambre de Commerce, le malheureux candidat jusque-là l’échec est en train de le ronger. On sait ce qu’il a fomenté la dernière fois et ce qui est retombé sur lui. Donc à notre niveau, c’est un non-évènement », a martelé Elhadj Mamadou Badé.

A suivre !

Africaguinee.com

Créé le 29 mai 2024 11:34

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_