Démission en cascade à l’UDG : ‘’un non évènement ‘’, réagit la direction du parti !

23718
CONAKRY- Le parti Union Démocratique de Guinée (UDG) a réagi ce samedi suite aux nombreuses démissions enregistrées courant de la semaine dans ses rangs ! La direction du parti estime que le mentor des démissionnaires, Soriba Sorel Camara  ‘’n’a pu entrainer dans sa dérive que 5 anciens militants’’, a appris Africaguinee.com.
 
Voici le contenu d’une déclaration lue à cet effet par El Hadj Moussa Keita Secrétaire Général du parti.
 
  Nous avons appris sur les antennes de la RTG le 2 janvier 2014, la déclaration d’un soit disant collectif de cadres et militants de l’UDG sous la direction de leur mentor Soriba Sorel Camara jusque-là secrétaire général de l’UDG, suspendu pour faute lourde, manquement à l’honorabilité du président et abus de confiance.
 
 L’Union Démocratique de Guinée qualifie cette déclaration comme un non événement en son sein car, qui a trahi une fois trahira toujours jugez-en: 
 
 1-Hadja Aïssata Sylla (Sinafakhé) conseillère chargée de mission à la présidence est une ancienne militante de l’UDG qui n’a plus milité depuis sa nomination
 
2-Hassane Sanoussy (Sana Babeta) limogé de son poste de préfet à N’Zérékoré pour détournement de deniers publics (DDP)
 
3- Elhadj Mamadouba Conté préfet de Fria
 
4- Dr Ibrahima Barboza Soumah, préfet de Mandiana
 
5- Ousmane King Bangoura commissaire à la CENI
 
Ont tous bénéficié de l’appui et de la Barakha de El hadj Mamadou Sylla pour leur nomination à ces postes de commandement. 
 
 Depuis la publication de leur décret de nomination, il y a trois ans, ils n’ont plus milité au sein du parti. 
 
Quant à leur mentor Soriba Sorel Camara, secrétaire général du ministère de l’élevage, jouant au double jeu entre l’UDG et d’autre formation politique de la mouvance et de l’opposition et qui d’ailleurs après trois ans d’exercice comme secrétaire général du parti n’a pu entrainer dans sa dérive que 5 anciens militants du parti complétés par les membres de sa famille, ses travailleurs et ses serviteurs.
 
 Toutes ces manigances politiciennes n’ont point empêché le bon fonctionnement du parti qui s’est soldé d’ailleurs par l’obtention de trois sièges de députés à l’assemblée nationale, qui à eux seuls représentent 120.000 militants.
 
C’est pourquoi, le secrétariat général de l’UDG et tous les militants du parti qualifient la déclaration de ce collectif de cadre comme un non événement. 
 
 Conakry, le 03 janvier 2014
 
Le Secrétariat Général
 
 Ce contenu n’engage pas Africaguinee.com.
 
Créé le 5 janvier 2014 13:32

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces