Crise politique guinéenne : Damaro Camara répond à une déclaration de Cellou Dalein Diallo…

El hadj Damaro Camara, Président du Groupe Parlementaire RPG Arc-en-ciel        Photo-Africaguinee.com

CONAKRY-La rencontre entre le  président Alpha Condé et le Chef de file de l’opposition guinéenne le mercredi 20 mai 2015, continue de susciter des réactions au sein de la classe politique. Le président du Groupe Parlementaire de la Majorité présidentielle à l’Assemblée apprécie cette entrevue et espère que la crise sera ‘’enfin’’ désamorcée dans les prochains jours.

« Je crois que cette rencontre était une bonne chose en soi. Comme je l’ai toujours dit,  en Afrique et chez nous, on se rencontre toujours pour arranger. Ne pas se rencontrer, c’est ce qui peut amener à empirer les choses. Je félicite les deux d’avoir accepté de se rencontrer », a réagi l’honorable Amadou Damaro Camara, au cours d’un entretien avec notre reporter ce vendredi.

La réaction de Cellou Dalein Diallo, qui dit être « déçu » à la sortie de son tête-à-tête avec le chef de l’Etat ne laisse pas indifférent le président de la majorité présidentielle. L’honorable Damaro dit ne pas comprendre la complainte du chef de file de l’opposition.

« J’ai écouté M. Diallo qui disait que  c’était plutôt un monologue qu’un dialogue. Il  dit qu’il n’y a pas eu d’échanges, il dit qu’il a parlé et que le Président l’a écouté. Il dit qu’il était déçu. Les interlocuteurs de M. le président de la République ont l’habitude de dire qu’il n’écoute pas. Pour une fois qu’il écoute, on veut se plaindre encore », a-t-il déclaré, ajoutant que ‘’constitutionnellement le président est au dessus de la mêlée’’.

Le président Alpha Condé a rencontré la coordinatrice du RPG, Hadja Nantou Cherif Konaté une semaine plutôt avant de rencontrer le chef de file de l’opposition, ce mercredi 20 mai.

L’élu du RPG espère qu’au retour du président (à Conakry) qui en tournée à l’intérieur du pays, que le ministre de la justice, qui est le président du dialogue sera là pour  pouvoir donner « une réponse éventuelle aux chapelets de revendications de l’opposition et donner à nous autres des conseils ou des directives pour qu’enfin que la crise soit décrispée ».

Toutefois, le  président du Groupe parlementaire de la majorité indique qu’il ne saurait dire en ce moment quelles sont les concessions qu’ils pourront faire avant l’ouverture du dialogue. « Il faut que nous soyons autour de la  table et qu’on pose tous les problèmes sans tabou. Nous serons prêts à discuter de tous les aspects », a précisé Amadou Damaro Camara.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

Créé le 22 mai 2015 23:33

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_