Crise politique en Guinée : Qu’en pense le grand-imam de Conakry ?

El hadj Mamadou Saliou Camara, grand-imam de Conakry

CONAKRY- Le Grand imam de Conakry, El hadj Mamadou Saliou Camara vient de s’exprimer sur les violences qui ont secoué la capitale guinéenne ces derniers jours. Le premier imam de la grande mosquée de Conakry a lancé un appel aux différents acteurs politiques du pays pour éviter de nouvelles scènes de violence.

« Même si vous devez échanger des coups de poings au parlement, cela est préférable aux affrontements au sein des populations ». Tel est le message ferme de l’Imam Ratib de la grande mosquée Fayçal, El Hadj Mamadou Saliou Camara, aux acteurs politiques guinéens. Le Chef religieux demande aussi fermement au Gouvernement d’accepter de jouer à l’apaisement.

« Au nom de l’islam, nous appelons le Gouvernement à l’apaisement. Il doit tendre les deux mains à l’opposition. Nous demandons aussi à l’opposition d’accepter la main tendue du Pouvoir pour échanger dans l’intérêt des populations », a lancé El Mamadou Saliou Camara, dans son serment du vendredi dernier, à Conakry.

Il n’y a aucun intérêt à faire souffrir davantage le Peuple, poursuit le Chef religieux.  A ceux qui cherchent le  Pouvoir, a-t-il dit, « si vous traumatisez les populations qui est-ce que vous allez gouverner si vous êtes élus un jour ? », s’interroge-t-il, tout en  réitérant son appel.

« Acceptez donc de venir à la table des négociations. Vous connaissez tous le contenu des accords signés entre vous, vous savez ceux qui se détournent de leur engagement », a-t-il observé.

Des institutions comme l’Assemblée Nationale existent pour débattre des points de désaccords, rappelle El Mamadou Saliou Camara. « Même si vous échangez des coups de poings (là-bas), cela est préférable aux affrontement s au sein des populations », a-t-il insisté.

Cet appel du grand imam de Conakry intervient  dans un contexte politique très tendu entre le Pouvoir en place et l’opposition. Cette dernière conteste le calendrier électoral actuel et refuse tout dialogue avec les autorités du pays tant que le chronogramme des élections n’est pas annulé.  

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12             

Créé le 27 avril 2015 15:33

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces