Crise politique en Guinée : L’ouverture du dialogue reportée « encore » sine-die (les rasions)

De gauche à droite, Cellou Dalein Diallo,Baydi Aribot et Cheick Sacko

CONAKRY- Alors qu’elle était annoncée ce mardi 15 juin, l’ouverture du dialogue inter-guinéen  n’aura finalement pas lieu demain. C’est une décision  qui vient de tomber après une rencontre entre le ministre d’Etat à la justice, Cheick Sacko et une délégation de l’opposition guinéenne, a constaté sur place Africaguinee.com.

 «Ce dialogue ne s’ouvrira pas demain comme initialement prévu. Nous avons encore des questions à discuter pour que les préalables que nous avions évoqués soient pris en compte de manière à ce que les meilleures garanties soient données  à ce dialogue avant même son ouverture », a  déclaré le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla au sortir de leur rencontre avec le ministre Sacko.

 Les leaders de l’opposition doivent se retrouver les jours  à venir pour  prendre des décisions de fçaon collégiale. Même si aucune date n’est encore fixée mais, l’ancien ministre de la communication a précisé que c’est au cours de la semaine que le dialogue devrait commencer.

‘’ Si tout va bien au courant de cette semaine le dialogue devrait s’ouvrir’’, a annoncé Aboubacar Sylla

Cette délégation de l’opposition guinéenne s’est aussi entretenue avec  le ministre porte-parole à la présidence, Kiridi Bangoura sur  les préparatifs du dialogue politique, a ajouté M. SYlla.

 En rappel, la commission électorale nationale indépendante a déjà annoncée le gel de ses activités, comme l’exige les opposants.

 BAH Aïssatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

Créé le 15 juin 2015 19:54

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_