Crise politique en Guinée: l’opposition interpelle la communauté internationale…

opposition_interpelle

CONAKRY-Après une réunion vendredi au siège de l'Union des forces démocratiques de guinée (UFDG)de Cellou Dalein Diallo, l'opposition guinéenne a interpellé la communauté internationale à propos des législatives du 24 septembre prochain.Elle menace de reprendre les manifestations dès jeudi prochain, si ses revendications ne sont pas prises en compte.Voici une déclaration qui vient de parvenir à notre rédaction…

Déclaration de l’opposition républicaine

Une séance plénière de l’opposition républicaine s’est ténue le vendredi 13 septembre 2013 de 10h à 12h dans les locaux de l’UFDG à CBG – Hamdallaye.

Au cours de cette réunion, les Partis politiques de l’opposition ont déploré l’absence de progrès réels par rapport aux revendications qu’ils avaient formulé dans leur déclaration du 10 septembre 2013.
En ce qui concerne le fichier électoral, aucun élément lui permettant de se prononcer sur sa fiabilité ne lui a encore été fourni. Au contraire, des indices persistants indiquent que beaucoup de doublons n’ont pas été arbitrés, que des omissions et des délocalisations arbitraires d’électeurs n’ont pas été corrigées.

En outre, l’opposition a noté une diminution injustifiée des bureaux de vote dans les localités réputées être fiefs de l’opposition et ce, malgré l’augmentation du nombre d’électeurs.

Face à cette situation, l’opposition républicaine réitère ses exigences ci-après:

1.    L’édition par ordre alphabétique et l’affichage par CARLE pendant un délai raisonnable des listes électorales corrigées, permettant aux électeurs de s’assurer que toutes les corrections nécessaires ont été effectivement réalisées;

2.    La reprise du redécoupage électoral en tenant compte des réalités du terrain, de façon à permettre à tous les électeurs d’avoir accès à un bureau de vote situé à une distance raisonnable de leurs résidences et de pouvoir effectivement exercer leur droit de vote.

L’opposition républicaine demande à la communauté internationale qui s’est portée garante de la sécurisation du fichier électoral et de la mise en œuvre de l’accord politique du 03 juillet 2013, d’user de toute son influence pour la satisfaction de ces deux revendications légitimes.

A défaut d’une prise en compte diligente par la CENI de ses revendications fondamentales,  l’opposition républicaine reprendra ses manifestations pacifiques sur l’ensemble du territoire national à compter du jeudi 19 septembre 2013. Elle invite en conséquence, ses responsables et militants ainsi que tous les démocrates guinéens à se mobiliser pour le succès de ces manifestations.

Conakry, le 14 septembre 2013
L’opposition républiccaine

Africaguinee.com
 

Créé le 15 septembre 2013 16:19

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am