Crimes économiques : La CRIEF émet un mandat d’arrêt…

Des magistrats de la Cour de Répression des Infractions Économiques

CONAKRY-La Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (Crief) a vidé le dossier relatif au cas de Mohamed Kébé, jeune-frère de l’ancien président de la CENI (commission électorale nationale indépendante) et Faninet Camara, gestionnaire d’une agence de voyage.

Initialement poursuivis pour corruption, blanchiment de capitaux et d’enrichissement illicite, sur un montant portant sur deux milliards de francs guinéen, les faits ont été réqualifiés en délit d’escroquerie au préjudice de l’Etat.

Ils ont été reconnus coupables de détournement de près d’un milliard 300 millions de francs guinéens au préjudice de l’Etat guinéen. Ils écopent respectivement de sept ans d’emprisonnement assorti d’une amende de cent millions Gnf et trois ans de prison assorti d’une amende de cinquante millions Gnf.

Le procès ouvert depuis avril 2022, n’a jamais connu la comparution de M. Kébé. Au début, son conseil indiquait se trouvait à l’étranger pour des soins. Il ne s’est jamais présenté à la barre pour se défendre.

Un mandat d’arrêt a émis contre lui par la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) après le verdict rendu ce mercredi 01 février 2023.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 2 février 2023 11:17

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_