Crief : les choses sérieuses commencent…

Des magistrats de la Cour de Répression des Infractions Économiques

CONAKRY- Les choses sérieuses viennent de commencer du côté de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF). 


Mise en place par la junte militaire au Pouvoir en Guinée depuis le 05 septembre 2021, cette juridiction spéciale chargée de la lutte contre les crimes économiques a entamé les jugements. Une phase importance qui était très attendue par de nombreux guinéens.

La toute première audience pour les faits de détournement des deniers publics s’est tenue mercredi 13 avril 2022, dans une vaste salle aménagée pour la circonstance (voir photo en bas de l'article).

Lors de la session inaugurale, deux prévenus étaient appelés à comparaître. Ce sont Mohamed Kébé, jeune frère de l'ancien président de la CENI Maître Salifou Kébé (décédé de suite de Covid-19) et Facinet Camara gérant de la société Flaviou voyage et tourisme. 

Ces deux prévenus sont poursuivis par l'Etat pour des faits présumés de "corruption, blanchiment des capitaux et enrichissement illicite".  Le montant du préjudice subi est évalué à plus de 2 milliards de francs guinéens.

Les faits remontent en février 2022, lorsque la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF) a découvert le montant 2 milliards de gnf non justifié dans le compte de la société que dirige Facinet Camara, accusé de complicité avec le jeune frère de l'ancien président de la CENI.

Aussitôt entamé, le procès a été renvoyé à cause de l’absence d’un d'un des prévenus, en la personne de Facinet Camara. Le juge audiencier Alhassane Mabinty Camara a renvoyé l'audience au 20 avril 2022 pour la suite des débats.

Affaire à suivre…

 

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : 00224 666 134 023

Créé le 14 avril 2022 08:37

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces