CRIEF: Damaro Camara décide de faire face au juge pour se « blanchir »…

Amadou Damaro Camara

CONAKRY- Amadou Damaro Camara sera « bel et bien » à la barre de la Chambre de jugement de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (Crief), ce jeudi 5 octobre 2023. L’information vient d’être confirmée à Africaguinee.com par son avocat, Me Santiba Kouyaté. Explications.

L’ancien Président de l’Assemblée nationale de la 9ème législature est poursuivi pour des faits présumés de « détournement de deniers publics, enrichissement illicite, blanchiment des capitaux, corruption ».

Privé de liberté depuis fin avril 2022, l’ex chef du parlement guinéen répondra de ces accusations devant le juge Francis Kova Zoumanigui. Ce sera sa toute première comparution dans l’affaire des « 15 milliards Gnf » destinés à l’aménagement du site où le siège du Parlement devait être construit.

L’honorable Amadou Damaro Camara qui a manifesté des soucis de santé lors de cette procédure est alité dans un hôpital de Conakry. Selon maître Santiba Kouyaté, l’état de santé de son client permet désormais de répondre aux questions de la Cour. D’après cet avocat, c’est l’occasion pour M. Amadou Damaro Camara de « prouver son innocence » publiquement devant la CRIEF.

« Il n’a pas recouvré totalement sa santé mais il y a une amélioration. Il va mettre à profit cette amélioration pour comparaître. Je vous confirme qu’il va comparaître à l’audience du jeudi 5 octobre 2023 », nous a annoncé Me Santiba Kouyaté.

L’avocat ajoute que son client va faire un effort pour pouvoir répondre aux questions de la Cour et des avocats des autres parties. « Le 5 octobre Amadou Damaro Camara viendra devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) pour donner sa version des faits dans cette affaire et répondre aux différentes questions qui seront posées », a ajouté l’avocat de l’ancien président de l’Assemblée nationale.

État d’esprit

« Nous avons le moral au beau fixe parce qu’on a le sentiment que c’est un dossier vide. Si le droit triomphe dans ce dossier alors Amadou Damaro Camara va sortir de cette affaire la tête haute. Donc, c’est avec un moral d’acier que nous allons aborder ce procès le jeudi 5 octobre 2023 », a assuré Me Santiba Kouyaté.

Affaire à suivre !

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : (00224) 666 134 023 

Créé le 4 octobre 2023 07:02

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,