Coût du hajj 2023 : Elhadj Karamo Diawara justifie les 57 millions Gnf

CONKARY-En Guinée, pour accomplir le hajj cette année 2023, il faut débourser la coquette somme de 57 millions de francs guinéens par pèlerin. Bien qu’inférieur au coût de l’année passée qui était à 60 millions Gnf, certains ont jugé le montant fixé par le Gouvernement exorbitant, comparativement à d’autres pays voisins de la Guinée.

Interpelé ce mercredi 3 mai 2023 sur cette question lors de son passage au Conseil National de la Transition (CNT), Elhadj Karamo Diawara, le secrétaire général des affaires religieuses a tenté de se justifier. Explications.

« Je commencerai d’abord par remercier le Président de la transition, puisque de 60 millions Gnf, nous sommes descendus à 57 millions de francs guinéens, soit une baisse de 3 millions. Je tiens à vous dire qu’actuellement, parmi nos pays limitrophes, il n’y a pas plus de 2 pays de l’Afrique de l’ouest ici, qui paient moins chère que la Guinée. Je pense que c’est grâce aux efforts du Gouvernement qui a pris en charge certaines charges.

Alors le fait que ces prix varient, cela dépend de la conjoncture économique des pays, qui ne dépend ni de la Guinée, encore moins des affaires religieuses. Je vous donne juste un exemple. Avant l’année surpassée, l’Éthiopie Airlines a pris chaque pèlerin guinéen à 1600 dollars, l’année dernière à plus de 2000 dollars et cette année aussi à plus de 2000 dollars. Et toutes les compagnies, aucune n’était en dessous de ce montant.

Deuxièmement, il y a aussi des questions de tâches exigées par les pays d’accueil. Chaque année c’est progressif. C’est pour vous dire que le secrétariat général des affaires religieuses n’a rien à avoir dedans. Tout est exigé par les prestataires : prix de logements, de transport, de restauration. Vous pouvez comparer certains pays à la Guinée, mais je vous dis que la majeure partie de ceux-ci sont à plus de 60 millions. Vous pouvez faire vos propres recherches pour en savoir davantage. Nous faisons ces efforts pour aider nos compatriotes », a expliqué Elhadj Karamo DIAWARA, secrétaire général des affaires religieuses.

A noter que pour l’année 2023, la Guinée a eu droit à 10 000 places pour effectuer le HADJ dans les lieux saints de l’islam, à la Mecque.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 3 mai 2023 21:07

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces