Corruption et détournement de deniers publics en Guinée : Vers l’audition de plusieurs hauts cadres ?

justice-fredric-cilins-plaide-coupable-a-reaction-de-la-justice-guineenne-2wblgcw97zzddzna9f6e4q

CONAKRY- Quels sont les responsables de la surfacturation et au détournement de plusieurs milliards de francs guinéens au département d’Etat chargé des travaux publics ? Le feuilleton judiciaire qui concerne plusieurs hauts cadres comme le ministre d’Etat aux travaux publics et aux transports, Mohamed Traoré et l’actuel ministre d’Etat conseiller spécial du président de la république, Bah Ousmane, est entrain de prendre une autre allure avec la transmission du dossier dans les mains d’un juge d’instruction.

Ce sont les responsables de deux ONG de défense des droits de l’Homme qui s’étaient d’ailleurs constituées partie civile, qui ont fait cette annoncé ce lundi lors d’une conférence de presse.

“Nous nous sommes félicités du fait que le dossier soit transféré  à un juge d’instruction, c’est un acquis considérable’’ a déclaré Me Thierno Souleymane Baldé président de l’Institut pour la recherche sur la démocratie et l’Etat de droit (IRDED).

Pour Me Michel Sonomou président de l’ONG “Avocats sans frontières ‘’ le traitement de ce dossier doit  être le combat de tout peuple de Guinée. “Avec cette ère que nous vivons l’on ne doit plus accepter que les pratiques d’hier ressurgissent’’ a souligné cet avocat.

Selon Nouhan Traoré de l’ONG “AFRIDHO“, il faut que les délits économiques soient punis.

 ‘’Du moment où le dossier relatif au détournement sur l’Affaire du projet coton du temps de Lansana Conté est entrain d’être traité par d’autres juridictions, il n’ya pas de raison qu’on ne parle pas de celui du détournement de deniers publics et de surfacturation au niveau des travaux d’entretien routier  en ce temps (régime de Alpha Condé : NDLR)“  souligne t-il.

Il est à rappeler que ces trois ONG ont adressé des courriers au Président de la République et au premier Ministre dans lesquels ils sollicitent le concours des gouvernants , sur l’examen de la plainte contre des hautes personnalités de la sphère de l’Etat dont les Ministres Mohamed Traoré des travaux Publics et le Ministre d’Etat  Bah Ousmane pour complicité, abstention délictueuse, faux en écriture, détournement de deniers publics, concussion, trafic d’influence, corruption et suppression en violation respectivement des dispositions du code pénal.

 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

(+224) 655 31 11 13

 

Créé le 12 mai 2014 19:47

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces