Confidences de Lansana Kouyaté : Pourquoi j’ai pris mes distances avec le président Alpha Condé ?

Lansana Kouyaté et Alpha Condé

PARIS- L’ancien Premier ministre du gouvernement de consensus de 2007 en Guinée et ancien allié de d’Alpha Condé lors des présidentielles de 2010, Lansana Kouyaté, a donné récemment quelques explications sur les raisons de son divorce avec l’actuel  Chef de l’Etat guinéen, a appris Africaguinee.com.   

Expliquant ces raisons lors d’une conférence tenue la semaine dernière à Paris, Lansana Kouyaté fait quelques rappels : "Je voudrais vous (l’assistance) dire tout de suite que j'étais du camp du président actuel. J'étais là parce que j'avais foi. J'étais là parce que j'avais confiance. J'étais là parce que je croyais que nous allions prendre le chemin que nous avons voulu dessiner ensemble. J'ai été celui qui a eu la lourde tâche de prononcer son discours de campagne alors qu'il (Pr Alpha Condé, candidat à l’époque) était à l'extérieur’’, a rappelé le président du Parti de l'espoir pour le développement national (PEDN).

Selon Lansana Kouyaté, ‘’les choses ont commencé à déraper quand il (Alpha Condé, actuel chef de l’Etat) a voulu que, dans le mouvement Arc-en-ciel, tous les autres partis s'effacent pour intégrer son parti, le RPG. C'était là la première fissure’’, explique Lansana Kouyaté.

‘’L'un des actes qu'il a posé, poursuit-il, c'est d'enlever par décrets tous ceux qui sont élus locaux, communaux (maires, chefs de quartiers qui ont été élus)’’.

A entendre le leader du PEDN, le chemin qu'il avait tracé avec Alpha Condé n'a pas été suivi. Ceci dit, ‘’Quand le bon chemin n'est pas suivi et que le mauvais chemin est irréversiblement celui que nous allons emprunter, alors, il est mieux, pour l'éthique et pour la morale de se ressaisir. C'est ce que j'ai fait ", a expliqué Lansana Kouyaté.

Ancien premier ministre, Lansana Kouyaté avait participé à la dernière présidentielle de 2010. Arrivé quatrième derrière Cellou Dalein Diallo, Alpha Condé et Sidya Touré, Lansana Kouyaté avait décidé de soutenir Alpha Condé lors du second tour. A noter que son parti avait participé aux législatives du 28 septembre dernier avant de décider de boycotter le parlement pour dénoncer ce qu'il qualifie de "fraudes" lors de ce scrutin.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com.

Tel : (00224) 664 93 51 32

Créé le 10 mars 2014 16:03

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces