Confidences de Lansana Kouyaté : Pourquoi j’ai été enlevé au poste de premier ministre ?

Lansana Kouyaté

CONAKRY- L’ancien premier ministre guinéen, Lansana Kouyaté est revenu récemment sur les causes de ses divergences avec l’ex président feu Général Lansana Conté. Lors d’une conférence qu’il a animée récemment dans la capitale française, le leader du parti de l’espoir pour le développement national a évoqué la  raison principale de son limogeage de la primature en mai 2008.

“Si j’ai été enlevé c’est l’une des raisons. J’ai été enlevé le 20 mai 2008, le 22 mai, deux jours après mon départ, on a donné les lots 3 et 4 du Simandou à Beny parce que j’ai refusé. J’ai osé dire non à Conté, j’ai osé dire non à sa femme Mamadi, j’ai osé dire non à Beny (patron de la société minière BSGR, Ndlr) qui m’avait promit des sommes colossales, j’ai dit non et je n’en veux pas. Ce n’est pas moi qui ai donné cet accord à Beny.  Il a la convention, ce n’est pas moi“ a révélé l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté.

Même s’il reconnaît que la convention d’attribution de ces deux blocs à BSGR n’était pas bénéfique pour la Guinée, le président du PEDN estime tout de même que la méthode utilisée par le président Alpha Condé pour récupérer ce patrimoine minier n’était pas la bonne.

“ Quand vous donnez une convention à une société, même si vos prédécesseurs ont mal fait, vous ne pouvez pas venir tomber sur ces gens pour leur retirer la convention, c’est la loi qui doit être appliquée. C’est ça la différence ! On a un président qui croît qu’il est fort et qu’il peut tout retirer. “ a-t-il précisé devant ses compatriotes de France.

 Lansana Kouyaté avoue aussi avoir osé défier le président d’alors, Lansana Conté. Il dit l’avoir prévenu que le milliardaire israélien n’était pas le bon partenaire dans ce domaine.

“ Le jour où j’ai été convoqué par le président devant sa femme Mamadi, pour me dire qu’est-ce qu’il y a avec le mont Simandou ? J’ai dit, dites à votre femme de s’en laver les mains, ce n’est pas faisable. Celui à qui on veut donner les deux, il n’est pas spécialiste du fer, il est dans le diamant, encore qu’il n’est pas exploiteur du diamant“ a poursuivit l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté.

Nommé à la primature en mars 2007 après une grève générale qui avait fait des dizaines de morts dans le pays, Lansana Kouyaté avait formé un gouvernement dit de "consensus" pour tenter de dénouer le bras de fer entre le président Lansana Conté et les syndicats.Il a été finalement limogé en mai 2008, quelques mois avant la mort du président Conté en décembre 2008.

Arrivé au pouvoir en 2010 à la suite d’une élection, le président Alpha Condé a livré une “guerre farouche“ contre la société BSGR en s’opposant à la façon dont cette entreprise a bénéficié des deux blocs du Simandou.Récemment, la justice guinéenne a libéré deux cadres de la BSGR Guinée, accusés de "corruption" dans le cadre de cette affaire.

Qualifiée de scandale géologique à cause de l’immensité de ses ressources surtout du sous sol, la Guinée peine encore à se développer à cause des mauvaises pratiques dans le secteur des mines.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 51 31

Créé le 25 février 2014 12:55

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces