Confidences de Lansana Kouyaté : « Les raisons de mon départ du camp présidentiel… »

Lansana Kouyaté

CONAKRY- L’ancien premier ministre guinéen vient de lever un coin du voile sur les raisons de son départ du camp présidentiel qu’il avait soutenu en 2010, a appris Africaguinee.com.

“J’étais effectivement dans le camp du pouvoir. Mais, comme je le dis toujours, l’humiliation se retrouverait dans l’inconditionnalité du soutien même quand la route dessinée est faussée. Ce n’est pas du tout humiliant, ce n’est même pas embarrassant de quitter là où on est quand on voit qu’on fait fausse route. Et c’est ce qui s’est passé. J’ai soutenu le professeur Alpha parce que j’ai pensé que tout ce qu’on avait arrêté ensemble, et qui était clair comme du cristal, il allait le suivre. Mais il ne l’a pas suivi. Il a pris le contre-pied de tout cela“ a déclaré Lansana Kouyaté dans une interview accordée à nos confrères d’Afrique connexion.

Le leader du parti de l’espoir pour le développement national reproche aussi à l’actuel locataire du palais Sékoutoureya d’avoir posé un certain nombre d’actes qui ne respecteraient pas les lois de la république. “J’ai vu le Président interdire aux paysans de prendre leurs récoltes et d’aller les revendre dans les chefs-lieux des régions. Je l’ai vu dire que tout propriétaire terrien à Conakry n’a plus le droit de les revendre qu’à l’État, alors que le titre foncier existe en Guinée“ accuse Lansana Kouyaté.

Ancien numéro deux de l’alliance qui a porté le président Alpha Condé au pouvoir en 2010, le président du PEDN dénonce aussi la non application de l’accord qui le liait au Rassemblement du Peuple de Guinée (parti au pouvoir, Ndlr).

“ Il ya eu la frisure, sans compter l’accord qui avait été signé et qui ne parlait non pas seulement de la distribution des postes, mais aussi de la gestion. Ils ont fait beaucoup de mensonges là-dessus, comme le RPG sait le faire, en disant qu’on a demandé 25 ministres. Il faut vraiment être naïf pour croire à ça, puisque c’est un accord qui a été signé avant même que le président ne soit élu“ rappelle l’ancien premier ministre guinéen.

Ancien allié du président Alpha Condé, Lansana Kouyaté a rejoint l’opposition peu de temps après l’investiture du chef de l’Etat. Sa formation politique, le PEDN, avait eu deux sièges lors des dernières élections législatives. Seulement, son parti a refusé de siéger au parlement.

 

Boubacar 1 Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 51 32

Créé le 24 mars 2014 16:55

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces