Confidences de Cellou Dalein Diallo : “Nous avons fait une erreur en 2010…“

22882

 

CONAKRY- Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo a fait des confidences ce samedi en qualifiant le fait d’avoir accepté les résultats, d’erreur commise par sa formation politique, a appris africaguinee.com.
 
Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, l’a avoué lors de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, qui s’est tenue à son siège de la Minière. “Nous avons fait une erreur, celle d’accepter que M. Alpha Condé prenne le pouvoir , parce que, ce n’est pas un démocrate, ce n’est pas un homme de justice, ce n’est pas un homme du droit“ a estimé Cellou Dalein Diallo.
 
Selon l’ancien premier ministre, les actes posés par M. Alpha Condé depuis son arrivée au pouvoir en 2010, ne reflètent en rien son qualificatif d’opposant historique. A en croire au président de l’UFDG, le chef de l’Etat est l’ennemi numéro un des valeurs démocratiques.
 
Battu en 2010 à l’issue d’élections jugées libres et transparentes par la communauté internationale, Cellou Dalein Diallo avait accepté les résultats non sans peine. Arrivé en tête au premier tour avec plus de 44% des suffrages, Cellou Dalein Diallo verra les clés du palais présidentiel de Sékoutoureya lui filer entre les doigts. Récemment, il a eu un entretien téléphonique de plusieurs minutes avec l’ancien président de la transition guinéenne, le Général Sékouba Konaté. Ce dernier est accusé par certains, d’avoir favorisé le candidat du RPG d’alors, Alpha Condé.
 
Avec 37 sièges obtenus au sein du futur parlement, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale nationale indépendante, l’UFDG est aujourd’hui la première force politique d’opposition en Guinée.
 
  Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com
Créé le 28 octobre 2013 17:23

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces