Concours de recrutement à la fonction publique : Une première « bonne nouvelle » pour les candidats

CONAKRY-C’est plutôt une première bonne nouvelle pour les candidats au concours de recrutement annoncé cette année à la Fonction publique.

Le ministre du Travail et de la Fonction Publique, Julien Yombouno a décidé de diminuer les pièces exigées pour la constitution des dossiers de candidature.

Pour cette première phase, les pièces requises sont une copie de la pièce d’identification biométrique carte nationale d’identité, passeport ou extrait d’acte de naissance), une copie du diplôme pertinent pour le poste sollicité ou de l’attestation de fin de cycle, une photo d’identité récente (datant de moins de 3 mois) et un certificat de résidence datant de moins de trois (3) mois.

Jusque-là les candidats à ce concours faisait la cohue dans certains services de l’Etat, pour l’obtention de certains documents. C’est notamment le certificat de visite et contre visite, l’extrait du casier judiciaire ou un certificat de non-poursuite judiciaire et la copie du certificat de nationalité.

Désormais, c’est seulement les candidats admis au concours de recrutement qui devront fournir ces pièces complémentaires avant leur intégration au sein de la Fonction Publique.

Selon le ministre du Travail cette mesure vise à faciliter le processus d’inscription au concours. Toutefois, les frais d’inscription fixés à 100 000 GNF non remboursable sont maintenus pour participer au concours.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 27 octobre 2023 16:02

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces