Concertation autour du chronogramme de la transition : l’ANAD « décline » l’invitation du Gouvernement

Des leaders de l'ANAD

CONAKRY-Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé convie les acteurs impliqués dans le cadre de concertation inclusif à une réunion vendredi 29 avril 2022.


La rencontre sera axée sur la restitution du contenu des différentes propositions faites par les différentes composantes des forces vives de la nation concernant les délais d’exécution des activités pour aboutir à un retour à l’ordre constitutionnel.

Sauf que certaines coalitions politiques et non des moindres, ont décidé d’opter pour le boycott de ce rendez-vous. C’est le cas de l’Alliance pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD). Le front politique dirigé par Cellou Dalein Diallo, tout comme d’autres qui avaient d’ailleurs boycotté le coup d’envoi des activités de ce cadre de concertation inclusif, campe sur sa position.

« Je ne sais pas si le ministre Mory Condé se trompe ou s’il fait exprès (…). Il nous a envoyé un courrier pour demander de faire une proposition de chronogramme, nous n’avons pas réagi, je ne vois pas pourquoi il nous invite encore pour la restitution. Nous, on ne va pas prendre part à cette comédie de rencontre.

On est clair sur notre position, nous avons demandé un dialogue pas un cadre de concertation. Lorsque nos revendications seront prises en compte, en ce moment on verra comment prendre part. Mais pour la rencontre de demain, aucun membre de l’ANAD ne va prendre part » a tranché Diabaty Doré, président du Rassemblement Pour la République RPR, parti membre de l’ANAD.

 Kalémodou Yansané, l’un des vice-présidents de l’UFDG a fait savoir qu’eux, ils n’ont pas reçu de courrier d’invitation pour cette rencontre. Et donc, il ne voit pas pourquoi ils vont y prendre part. Interrogé par Africaguinee.com sur le même sujet, le coordinateur par intérim de la cellule de communication de l’UFDG est allé plus loin.

« Nous avons demandé un cadre de dialogue, on nous a servi un cadre de concertation auquel nous avons refusé de prendre part. On nous a demandé de déposer un projet de chronogramme nous avons répondu en rappelant le projet qu’on a déjà soumis. A notre connaissance, il y a sept (7) coalitions en République de Guinée. Le ministre Mory Condé a rencontré plusieurs fois les partis politiques, les coalitions on se connait entre nous.

Mais quand on nous dit qu’il y a une cinquantaine de propositions. On se demande :  ça vient d’où ? A ce je sache, il n’y a que trois grandes coalitions d’organisation de la société civile, mais d’où est venue cette cinquantaine de propositions ? Nous voulons être logique avec nous-même, c’est pourquoi je dis que notre présence à cette rencontre ce n’est pas évident » a indiqué Joachim Baba Millimono.

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 114

Créé le 29 avril 2022 01:05

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces