Conakry : Des cas d’arrestations signalés à Cosa…

CONAKRY- Des cas d’arrestations ont été enregistrés ce jeudi 6 juillet 2023, dans l’après-midi à Cosa, a appris Africaguinee.com.

La police a fait une descente au cours de laquelle plusieurs marchands de médicaments ont été interpelés. En Guinée la vente de produits pharmaceutiques sur le marché parallèle est punie par la Loi.

Les personnes arrêtées lors de cette opération sont considérées comment des vendeurs non-professionnels de médicaments. A.B était présent au moment de l’arrestation des mis en cause.

« C’est aux environs de 14hureues, au niveau des rails, j’ai vu un pick-up de la police garer devant nous. Après, les agents sont descendus pour aller attraper des personnes qui étaient dans les conteneurs de vente des médicaments de façon clandestine. Ils les ont pris les médicaments en flagrance. Ils ont embarqués dans leur pick-up. Après, ils sont allés vers le carrefour Cosa », a expliqué un témoin sous anonymat.

A la question de savoir, le nombre des personnes interpellées et leur lieu de destination finale, notre source ajoute qu’elle n’a pas pu les dénombrer.

« Je n’ai pas pu compter le nombre de personnes qu’ils ont arrêté parce que j’avais peur de m’approcher d’eux. Je ne connais pas là où ils les ont amenés. Mais selon certaines informations, ils les ont envoyés au commissariat de Nongo », a-t-il fait savoir.

Depuis plusieurs mois le gouvernement guinéen à travers le ministère de la santé a déclenché une lutte sans merci contre la vente illicite des médicaments. La cour de Répression des Infractions économiques et Financières (CRIEF) a déjà jugé et condamné des personnes pour vente illicite de médicaments et pratique illégale de la profession de pharmacien.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com 

Créé le 6 juillet 2023 20:22

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,