Conakry : Orange Guinée organise une campagne de don de sang pour sauver des vies

CONAKRY-La société Orange Guinée vole au secours des personnes souffrant de l’anémie. Ce jeudi 13 juin 2024, elle a déroulé une campagne de don de sang à l’infirmerie de Bellevue située dans la commune de Dixinn. L’initiative a mobilisé tous ses travailleurs. Mamadou Lamine Thiam, Directeur des Ressources humaines d’Orange Guinée, a décliné l’objectif de la campagne.

« C’est une initiative responsable et citoyenne. Orange Guinée est une entreprise qui relève d’un grand groupe, notamment la Sonatel qui, dans toutes ses géographies organise ce genre d’événements pour attester qu’au-delà de la perspective business pour laquelle les gens perçoivent Orange Guinée, la société a aussi cette responsabilité citoyenne, patriotique, de partager des moments de don de sang qui sont quand même pour les employés une valeur de solidarité avec les populations. Cette campagne n’est pas une première. Elle ne sera non plus pas la dernière « , promet-il.

Fatoumata Binta Silati Diallo responsable de la cellule de sensibilisation au Centre National de Transfusion Sanguine a magnifié l’importance de ce don de sang.  « La nécessité de ce don de sang, c’est pour sauver des malades qui sont dans les hôpitaux qui en ont besoin. Nous remercions Orange Guinée, puisque chaque année, tout son personnel donne du sang pour sauver des malades. Et ce que vous devez savoir, le sang ne se fabrique nulle part artificiellement, c’est pourquoi vraiment celui qui donne son sang, il sauve des vies humaines. La personne peut se sauver elle-même ou sauver sa famille proche« , a-t-elle affirmé.

Selon Fatoumata Binta Silati Diallo le don de sang obéit à des critères préalables. « Il y a des critères pour donner du sang. Toute personne en bonne santé, ayant un poids supérieur ou égal à 50 kg, dont l’âge est compris entre 18 et 60 ans, peut donner du sang. Donc, il y a des critères préalables. D’abord, on fait la visite médicale, pour être certain que le volontaire a suffisamment de sang pour en donner.

On vérifie le poids, tout ça, pour voir s’il n’est pas hypo- ou hypertendu. Et si vraiment il est apte, on donne du sang, pour ne pas qu’il y ait de réaction après. Toutes ses mesures seront prises sur le donneur avant qu’il ne donne son sang.

Donc, il n’y aura aucun risque, mais plutôt des avantages, puisque, après le préalable, nous allons effectuer quelques analyses au laboratoire, et les résultats sont rendus confidentiellement dans des enveloppes fermées. Voilà pourquoi on vous a dit qu’il faut d’abord, avant de donner le sang, il faut donner d’abord ces renseignements.

Est-ce que le donneur n’est pas malade, est-ce qu’il n’est pas drépanocytaire, est-ce qu’il n’est pas leucémique.  Et après, il se pèse pour voir si, réellement, il a le minimum de 50 kg parce que moins de 50 kg ne donne pas le sang. On fait la visite pour vérifier la tension artérielle et vérifier le taux d’hémoglobine pour s’assurer qu’il a beaucoup de sang. En donnant, il n’y aura pas de risque. Donc, le malade doit recevoir du sang propre à être en sujet », a-t-elle expliqué.

De son côté, Mamadou Mountaga Diallo, cadre sponsoring, évènementiel et visibilité chez Orange Guinée a donné les raisons qui l’ont poussé à donner son sang. Il encourage tout le monde à faire autant.

« Nous sommes là pour sauver des vies. Actuellement, quand vous allez dans nos hôpitaux, il y a tellement de personnes qui sont couchées et qui ont besoin de sang. C’est donc notre façon, nous qui sommes bien portant de leur venir en aide. J’encourage tous les collègues, mais aussi toutes les personnes qui suivront ce reportage de venir donner du sang puisqu’il y a des personnes dont les vies en dépendent », a-t-il dit.

Mamadou Yaya Bah 

Pour Africaguinee.com

Créé le 14 juin 2024 07:07

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces