Conakry: le directeur de publication d’un journal, victime de cambriolage

Mamadou Dian Baldé du Journal "L'indépendant"
CONAKRY- Dans la nuit du samedi au dimanche 15 décembre, le Directeur de Publication du groupe de presse l’Indépendant-Le Démocrate, Mamadou Dian Baldé a été victime d’un cambriolage chez lui, a appris Africaguinee.com.
 
Sur les circonstances de ce cambriolage, la victime explique : ‘’Je me suis réveillé le matin pour venir ouvrir le portail pour madame qui devait se rendre au travail, la navette était passée la chercher. J’ai  constaté des brilles de glasses des vitres qui ont été défoncées sur nos deux véhicules avec les capots qui étaient relevés. Je n’ai rien touché, je suis remonté lui expliquer.
 
Ensuite j’ai alerté les Officiers de police judicaires pour le constat. Selon ce que les OPJ ont constaté, les cambrioleurs n’ont pas réussi à emporter les  pièces’’, a expliqué M.  Baldé, ajoutant qu’il n’a pas encore évalué la valeur des dégâts causés : ‘’comme vous l’avez vu ce sont les vitres qui sont brisées, il faudra qu’on aille chez les vendeurs de pièces détachées pour voir ce que cela va  couter’’.  
 
A la question de savoir si ce cambriolage pourrait avoir un lien avec son métier de journaliste, la victime  répond : ‘’non, je ne pense pas. Puisque comme les voisins ont eu à le dire, les vols sont récurrents dans le secteur surtout dans cette cours où nous habitons. Il y a déjà  eu  des cas de vandalisme’’.
 
Interrogé sur les conclusions de son constat, l’adjudant Jean Faya Tinguiano, technicien en identification criminelle à la brigade de recherche de Kipé expliquent : ‘’arrivée sur les lieux, nous avons constaté des brilles de  vitres. Et à terre, nous avons vu des brisures. Elles sont sûrement issues de la casse de la  vitre arrière qui a servi de porte d’entrée au malfrat.  Une fois à l’intérieur il a essayé d’ouvrir les  capos du véhicule pour essayer d’arracher les batteries, mais elle était très bien sécurisée de telle sorte qu’il n’a pas pu  les emporter.  Ça nous laisse croire qu’au cours de sa forfaiture, il a sûrement été interrompu par un bruit extérieur’’, rapporte-t-il.
 
Faut –il rappeler que ces derniers mois le phénomène de l’insécurité a refait surface dans la capitale Conakry et ses environs  causant quelques fois des morts.
 
Diallo Boubacar 1 pour Africaguinee.com
Tel : (00224) 66’ 935 132
 
Créé le 15 décembre 2013 20:08

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am