Conakry : L’ancien Ministre Koutoubou Sano fait un clin d’œil au Général Sékouba Konaté et à Dadis Camara…

Pr Koutoubou Moustapha Sanoh

CONAKRY- L’ancien Ministre de la Coopération internationale, Koutoubou Moustapha Sanoh, a fait un clin d’œil cette semaine aux deux anciens chefs de la transition guinéenne, le Général Sékouba Konaté et Moussa Dadis Camara.

Nous vous livrons en intégralité le discours tenu par le Professeur Koutoubou Sanoh lors de la cérémonie de passation de service entre lui et son successeur…
 

 

Mesdames et Messieurs

Avant de m’adresser à vous à l’occasion de cette cérémonie de passation  de service, j’aimerais, tout d’abord, vous demander de bien vouloir observer une minute de silence à la mémoire de nos collègues du Plan et de la Coopération qui nous ont quittés ces cinq dernières années.

Je vous remercie

Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement ;

Madame le Ministre du Plan et de la Coopération Internationale entrant ;

Monsieur le Ministre du Plan sortant ;

Mesdames et Messieurs, les membres des  cabinets du Plan et de la Coopération Internationale ;

Mesdames et Messieurs les travailleuses et travailleurs des deux Départements réunis ;

Distingués invités ;

Mesdames et Messieurs

Permettez – moi  tout d’abord de rendre grâce à Allah, le Tout Puissant (Paix et Salut sur son prophète Mohamed) pour m’avoir soutenu et permis d’exercer l’exaltante mission de Ministre de la Coopération Internationale de notre pays.

Je voudrais  ensuite remercier bien sincèrement mes parents qui m’ont mis au monde et veillé sur mon éducation, ainsi que ma famille Hadja Mandjoula SANO, Hadja Djenabou Saifon et nos enfants, mes parents et les alliés qui étaient toujours là pour m’accompagner et me soutenir.

Aussi, je voudrais associer à ces remerciements tous ceux qui ont été  à la base de mon retour au pays après 26 ans à l’étranger. Je vais nommer SEM le Capitaine Moussa Dadis CAMARA, SEM le Premier Ministre Kabiné KOMARA, SEM le Général  Sékouba KONATE et SEM le Premier Ministre Jean Marie DORE pour leur confiance et admiration envers ma modeste personne.

Enfin, je voudrais particulièrement  exprimer ma profonde gratitude et ma reconnaissance au Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat et Son  SEM Le Premier Ministre Monsieur Mohamed Said FOFANA pour la confiance inestimable qu’ils ont bien voulu placer en ma  personne en me confiant la destinée de ce grand Ministère durant les cinq dernières années. Qu’ils en soient vivement remerciés.

Pour ce  qui vous concerne, Madame le Ministre du Plan  et de la Coopération Internationale entrant, je  voudrais vous féliciter pour votre nomination à la tête de ce nouveau Ministère stratégique du développement de la Guinée et vous souhaiter pleins succès dans votre nouvelle fonction.

Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement ;

Distingués invités.

Vous me permettrez à ce stade de marquer un point d’arrêt sur l’ex Ministère de la Coopération Internationale et  son bilan durant les cinq années que j’ai passées à la tête de ce Département.

Ce Ministère que j’ai eu le privilège  de diriger de janvier 2011 à Janvier 2016, avait pour mission la conception, l’élaboration et la mise  en œuvre de la Politique du Gouvernement  en matière de coopération  bi et multilatérale, de coordination de l’aide extérieure et de promotion de l’intégration africaine. Il ne comptait en 2011 que deux Directions Nationales, celle de la Coopération et celle de l’Intégration Africaine.

A terme, ce Ministère, outre le Cabinet,  compte  aujourd’hui cinq grandes Directions Générales, deux Services d’appui équivalant chacun à une  Direction Générale, et plus de 250 divisions et sections. Ces directions Générales et services d’appui sont :

  • la Direction Générale Afrique-Asie ;
  • la Direction Générale Amérique- Europe- Océanie ;
  • la Direction Générale des Organisations Internationales ;
  • la Direction Générale de l’Intégration Africaine ;
  • la Direction Générale de la Coordination des Aides Extérieures ;
  • l’Agence Guinéenne de Coopération Technique et
  • l’Inspection Générale.

 Le Ministère compte trois cent quatre vingt cinq (385) agents bien formés, toutes hiérarchies confondues.

Au titre des acquis, malgré un contexte général difficile, vous conviendrez avec moi que nous avons passé ces cinq dernières années en beauté.  Le Ministère s’est tout d’abord doté, pour la première  fois, d’une feuille de route, d’une  vision stratégique à moyen et long termes et d’un plan d’actions annuel de mise en œuvre.

Des rapports d’activités hebdomadaires, trimestriels et annuels et une conférence de presse donnée à la fin de chaque période ont permit de rendre régulièrement compte des acquis et défis du Département.

Un Conseil de Cabinet se tient tous les lundis au point qu’à ce jour  le Département a totalisé durant les cinq ans, près de 250 réunions  de cabinet assortie chacune d’un procès- verbal de réunion.

Cet élan pris dès les premiers mois de notre présence à la tête du Département a ouvert la voie à l’obtention de la certification ISO 9001-2008 en 2012 par AB certification agréé par le Comité Français d’accréditation (COFRAC).

En effet, la certification ISO a fait de l’ex Ministère de la Coopération Internationale le premier, et à date, l’unique Département de référence de l’administration publique Guinéenne depuis l’indépendance.

Cette certification a connu trois années de validité, ponctuées par un audit initial, deux audits annuels internationaux de surveillance et une série d’audits internes trimestriels.

Conformément à sa mission, le Ministère a évolué dans trois (3) domaines d’activités, à savoir :

  1. la mobilisation et  la coordination de l’aide extérieure
  2. la Promotion de la Coopération bi et multilatérale et
  3. la Promotion de l’Intégration Africaine

En terme de mobilisation de ressources, l’enveloppe financière  globale mobilisée durant  les cinq  années s’élève à Onze Mille Cent Cinq Milliards Huit Cent Quatre Vingt Trois Millions Trois Cent Vingt Six Mille Deux Cent Cinquante Francs Guinéens (GNF 11.105.883.326.250), soit Un Milliard Quatre Cent Quatre Vingt Millions Sept Cent Quatre Vingt Quatre Mille Quatre Cent Quarante Trois Dollars US.( USD 1.480.784.443) provenant de sources bilatérale et multilatérale.

Cette enveloppe est le fruit d’une étroite collaboration entre les partenaires bi et multilatéraux au développement et notre Département. Durant ces cinq années ils ont appuyé le Gouvernement dans tous ses efforts de développement, notamment dans la riposte contre l’épidémie de fièvre hémorragique à virus EBOLA.

Ces fonds  ont permis de financer des projets et programmes de développement dans tous les secteurs  de l’économie nationale, notamment dans les secteurs ci-après :

  • Santé : dans ce secteur, notons la réhabilitation de l’hôpital de Donka, la construction de centres de santé améliorés à Gueké, Banankoro, Mafèreya  et Matoto, la dotation de tous les hôpitaux préfectoraux et régionaux, de milliers de motos et vélos, d’ambulances, d’équipements et de médicaments, l’opérationnalisation de l’hôpital Sino-guinéen de  Kipé, etc…

 

  • Dans le secteur de l’agriculture, il y’a lieu de mentionner l’obtention de centaines de tracteurs, de moto pompes, de moissonneuses batteuses, etc…
  • Dans le secteur des transports, il faut noter l’acquisition de 100 bus neufs pour le transport urbain de Conakry, de 50 Camions poubelles et de 500 tricycles pour le ramassage des ordures dans les quartiers de Conakry.
  • Dans le secteur de l’éducation, les principaux acquis auront été, entre autres, l’obtention du financement pour la construction de quatre écoles régionales  des Arts et  Métiers (ERAM) à Boké, Labé, Siguiri et N’zérékore, la construction de treize collèges ruraux à l’intérieur du pays, la construction des centaines d’écoles primaires, la construction de trois tours CITE WAQF CITY, la dotation en matériels informatiques de toutes les universités publiques du pays, l’octroi de bourses d’études et de formation à l’étranger à des centaines de guinéens, et la construction de centaines de latrines et de forages dans les milieux scolaires.
  • Au titre des travaux publics notons le financement de la construction du pont KAAKA à Coyah et la réhabilitation de la route Dabola Kouroussa.
  • Dans le secteur de l’énergie et de l’Hydraulique, les actions phares auront été l’obtention de 1000 Lampadaires, 22 groupes électrogènes d’un méga watt chacun, la réhabilitation des réseaux de distribution de l’électricité à Conakry, la réalisation de milliers  de forages et la réhabilitation de points d’eau de Conakry ainsi que la fourniture d’une trentaine de camions citernes  pour l’approvisionnement en eau potable des quartiers éloignés de Conakry.
  • En matière de gouvernance, les principaux résultats sont la rénovation et l’équipement du Palais Sekhoutoureya et de la RTG Koloma, le financement de la reforme de forces de défense et de sécurité, la fourniture d’équipements de protection à la police, le financement de la construction du Siège de l’Assemblée Nationale, de l’Institut de Confucius et, enfin, le financement des élections législatives de 2013 et de la présidentielle du 11Octobre dernier.

Le Département s’est par ailleurs investi dans la promotion de la coopération bi et multilatérale à travers l’organisation d’environ 20 Grandes commissions mixtes de coopération et de consultations intergouvernementales.

Il en est de même de la promotion  de l’intégration africaine en assurant régulièrement le suivi et la participation de notre pays aux différentes réunions de la CEDEAO, de l’Union-africaine et de l’Union du Fleuve Mano.

Dans le cadre  de la CEDEAO, notons l’obtention par la Guinée de postes de commissaire et de juge.

Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement ;

Distingués invités.

Je voudrais saisir cette occasion si solennelle pour remercier très sincèrement au nom du peuple de Guinée les agences du système des Nations Unies, l’USAID, la BID, Les Fonds Arabes Saoudien et Koweitien, le Waqf BID Guinée, l’Union Africaine, l’Union Européenne, la CEDEAO, l’Union de Fleuve Mano, tous les partenaires bilatéraux dont les Etats Unies, la France, la Chine, le Japon, l’Allemagne, le Brésille, la Russie, la Belgique, le Cuba, l’Arabie Saoudite, la Turquie, le Maroc, l’Algérie, l’Afrique du Sud, l’Angola et les pays de la CEDEAO. Que tous les autres partenaires bi et multilatéraux non cités trouvent ici notre gratitude.

 

Madame le Ministre du Plan et de la Coopération Internationale entrant ;

Distingués invités,

Permettez- moi, à présent, de mettre l’accent  sur les activités en cours de réalisation et les instances.

Concernant les activités en cours de réalisation, je voudrais mentionner que la certification ISO 9001-2008 qui a fait de l’ex Ministère de la Coopération Internationale un Département de référence est arrivée à expiration et attend d’être renouvelée depuis le 11 Décembre 2015. Elle a connu trois années de validité, En raison des avantages qui s’y attachent, il  importe que cet acquis majeur soit préservé et étendu aux autres composantes du nouveau Ministère du Plan et  de la Coopération Internationale. Ce qui implique la révision du Système de Management de la Qualité (SMQ) existant et sa réévaluation par un audit international, en vue du renouvellement  de la certification. L’expérience capitalisée à cet égard, par les cadres pourrait s’avérer d’un concours inestimable.

S’agissant des instances, il y a lieu de mentionner :

  1. la relance du processus d’organisation des grandes commissions mixtes de coopération et de consultation intergouvernementales ;
  2. le paiement du Prélèvement Communautaire et l’application des accords  de la communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ;
  3. le dossier du Millénium Challenge  Corporation (MCC) ;
  4. l’opérationnalisation de la coalition Sud-Sud et triangulaire, institution spécialisée de l’Union Africaine dont le siège a été attribué à la Guinée ;
  5. l’organisation,  de l’atelier de restitution sur les objectifs du développement durable et le financement du développement de l’agenda post-2015 ;
  6. la préparation du Forum  sur la Coopération Sud-Sud et triangulaire en Afrique en coopération avec le Maroc, la BID, la BAD, le PNUD, l’Union Européenne et la Banque Mondiale, prévu à Conakry vers la fin  de cette année ;
  7. l’organisation de la conférence Africaine sur les financements Innovants, 
  8. l’opérationnalisation de l’Agence Guinéenne de Coopération Technique comme Institution autonome et
  9. les préparatifs de l’examen de haut niveau de la mise en œuvre à mi-parcours du programme d’Actions d’Istanbul en faveur des PMA, prévu à ANTALYA  (Turquie) en Juin 2016.

Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement ;

Distingués invités,

Je m’en voudrais par ailleurs si je terminais cette allocution sans m’adresser spécialement au personnel de l’ex Ministère de la Coopération Internationale, toutes catégories professionnelles confondues. Je voudrais citer notamment l’ex Secrétaire Général Mr. Cissé, l’ex DG de l’Intégration Africaine Dr. Sy, l’actuel SG Mr. Kanté, le Chef de Cabinet Dr. Kaké, Le CP Mr. Saikou Yaya, le Conseil chargé de la Communication Mr. Teskin, le Conseiller chargé de mission Mr. Leno, le Conseiller Chargé de la coopération économique Mr. Bangaly Keita, l’inspecteur G Mr. Alpha Yaya Diallo et Son Adjoint Mr. Maxime Kolié, Le DG Amérique Europe Océanie Mr. Fofana et son adjoint Mr. Soumah, le DG de la coordination de l’aide Mr. Moustapha Diallo et son adjoint Mr. Kelly Camara, le DG des Organisation Internationales Mr. Cissé et Son Adjointe Madame Camara, la Directrice Adjointe Afrique Asie Madame Savané, la Directrice Adjointe de l’integration africaine Madame Mimi Condé, la Coordinatrice de l’agence guinéenne de la coopération technique Madame Barry Mariama Yayi et son adjoint, l’attachée de cabinet Madame Condé et enfin la secrétaire particulière du ministre Madame Souaré et toutes les stagiaires au tour d’elle.   

Bref, durant les cinq (5) années que j’ai passées à la tête de ce Département, j’ai toujours bénéficié de la franche collaboration et du total soutien de l’ensemble du personnel du Ministère.

Je voudrais vous rendre un hommage mérité et vous exprimer ma profonde gratitude ainsi que ma reconnaissance infinie pour votre disponibilité et votre loyauté, toute chose qui nous a permis d’atteindre les résultats auxquels l’ex Ministère est parvenu.

Que le SG de la Section Syndicale et son bureau soient particulièrement remercié pour leur soutien sans faille et leur bonne compréhension.

Je le garderai toujours gravé dans mon cœur  et mes pensées en souvenir de mon passage au Ministère de la Coopération Internationale.

Je voudrais surtout présenter à tout le personnel toutes mes excuses pour d’éventuels désagréments que j’aurais causés aux uns et aux autres dans l’exercice de ma fonction. C’est bien humain, mais je n’aurais pas souhaité le faire.

Par ailleurs, l’occasion m’est opportune de remercier vivement et chaleureusement l’ensemble de medias du pays pour la visibilité qu’ils ont donnée à notre action.

Les témoignages d’estime, d’amitié et de soutien de nos compatriotes de toutes conditions nous ont confortés dans notre sentiment d’avoir fait œuvre utile durant ces cinq dernières années. Au regard de ce qui précède, je quitte ma fonction avec un sentiment de fierté et de devoir accompli pour la nation.

  Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement ;

Mesdames et Messieurs,

Avant de vous passer le témoin Madame le Ministre entrant, je voudrais vous dire que vous trouverez  dans ce Département des cadres dévoués, compétents, loyaux et rompus à la tâche. Ils pourront vous servir.  Je suis convaincu que vous saurez vous en servir.

En tout cas, mes meilleurs vœux vous accompagnent dans l’accomplissement de votre mission.

Je terminerais en souhaitant à toutes et à tous bonne  et heureuse  année 2016.

May God bless la Guinée and bless You all

Professeur Koutoub Moustapha SANO (PhD in Laws)

 

Créé le 13 janvier 2016 04:32

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_