Cohésion sociale en Guinée : le Ministre Gassama Diaby annonce une décision…

reconciliation

CONAKRY- Face à la « détérioration de la cohésion sociale et de l’unité nationale dans le pays », le ministre guinéen de l’Unité et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby veut instaurer un service civil obligatoire en Guinée.

L’annonce a été faite le samedi 16 avril 2016, au cours d’une  soirée culturelle axée sur le renforcement  de la bonne gouvernance, la citoyenneté, la promotion de la paix et l’unité nationale, organisée par  l’Association pour le Développement Intégré de Guinée  (ADIG) en partenariat avec le ministère de l’Unité et de la Citoyenneté  et l’ONG African Crisis Group.

S’exprimant à cette occasion, ce membre du gouvernement de Mamady Youla, a estimé que la Guinée souffre de deux crises fondamentaux : une crise de « sens » dans toutes ses valeurs, parce que chacun fait ce qu’il veut, et une crise « d’autorité » car, la société agit pour détruire le fondement de la République. Ce processus néfaste de déconstruction, se fait aussi bien à l’intérieur de l’Etat qu’à extérieur, explique Gassama Diaby.  

« En Guinée, notre capacité d’autodestruction est devenue sans limite. Notre entêtement, chacun dans son coin à avoir raison dans le désastre, sous les ruines de notre irresponsabilité respective, sera probablement notre tombeau si nous ne faisons pas attention », a alerté l’ancien ministre des droits de l’Homme et des Libertés publiques.

Les crises récurrentes liées à la mise en œuvre du processus électoral et le cheminement douloureux vers l’Etat de Droit ont fortement éprouvé le tissu social en Guinée, a souligné le ministre, interpelant le peuple de Guinée à y faire face. En renonçant à  la violence, à l’injustice, au repli identitaire.  

 « Au stade où nous en sommes, avec tant de dégâts sociaux,  politiques,  économiques et culturelles depuis plus de  50 ans, les mots ne suffisent plus pour restaurer notre unité nationale, notre cohésion sociale, notre stabilité politico institutionnelle. Mais, ils restent  le préalable indispensable à sa perspective heureuse. Ne serais-ce que pour contenir leur capacité destructive », a-t-il conseillé. 

 Un projet de loi est en perspective,  confie le ministre, pour créer  « une semaine de la citoyenneté et de la paix sociale ». Elle sera célébrée dans toutes les institutions administratives, dans les écoles et marchés etc. «  Il sera soumis dès la semaine prochaine au Gouvernement, pour réinstaurer un service civil obligatoire », a annoncé le ministre Gassama Diaby.

Parlant de la lutte contre «  l’extrémisme politique et social », le député Diloudé Sow  a indiqué qu’on doit préserver l’unité de la Guinée dans sa diversité.

 «  La  notion  de paix doit être vulgarisée à toutes les composantes de la société pour préserver le pays des agissements des extrémistes », a-t-il sollicité.

Le groupe théâtral Etoile africaine a égaillé le public à travers des prestations éducatives sur l’impunité et l’unité nationale.

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

 

Créé le 21 avril 2016 11:22

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am