Chute d’un baobab sur la maison du grand imam : D’importants dégâts… « constats »

CONAKRY- Un des baobabs plantés dans la cour du mausolée de Camayenne, situé à quelques mètres de la mosquée Fayçal de Conakry est tombé vendredi 24 mai 2024, causant des dégâts matériels importants. La porte principale du mausolée, une partie de cette cour et la maison de résidence du Grand Imam El Hadj Mamadou Saliou Camara ont été détruites.

Sur place les témoins affirment que le pire a été évité de justesse puisque l’arbre avait non seulement fait l’alerte bien avant mais aussi sa trajectoire a été détournée par un arbuste qui a aussi cédé par le coup du baobab.

« J’étais en train de travailler dans mon atelier hier soir quand j’ai entendu d’un coup le bruit. Entretemps on m’a dit que c’est un arbre qui est tombé sur le domicile de notre grand imam. Aussitôt, je me suis précipité pour être là et faire le constat. Ainsi, j’ai décidé de mettre les bâches sur les parties endommagées pour éviter que la famille ne dorme à la belle étoile. Malheureusement ce grand vent de la nuit a eu raison de mon travail. Ce matin je suis revenu afin de trouver une solution urgente car la saison pluvieuse a des conséquences graves sur les saints corans et d’autres livres religieux. Je vais travailler sur la charpente et mettre les tôles avant que les maçons ne commencent », a expliqué Mohamed Sylla.

Dans la famille du grand imam, il n’y a pas eu de perte en vie humaine mais les dégâts matériels sont considérables.

Le salon est complètement décoiffé et les murs endommagés. « Nous rendons hommage à Dieu puisqu’il n’y a pas eu de cas de décès. J’ai été appelé par le grand imam hier en m’annonçant cette triste nouvelle. Selon lui, c’est après la prière de vendredi qu’il a entendu l’alerte du baobab. Il a aussitôt demandé à tout le monde de sortir de la maison. C’est ainsi qu’il s’est rendu chez les autorités chargées de la protection de l’environnement afin que les dispositions soient prises. Malheureusement c’est là-bas qu’il est resté quand l’arbre est tombé. Heureusement il y avait un autre arbre qui a désorienté la trajectoire dudit baobab. Ce matin aussi le troisième tronc est tombé », explique El Hadji Moussa Camara, proche de la famille des victimes.

Face à l’ampleur des dégâts et pour éviter que la famille du grand imam continue de dormir à la belle étoile, El Hadji Moussa Camara invite les autorités et les personnes de bonne volonté à venir au secours.

Sayon Camara 

Pour Africaguinee.com

Créé le 25 mai 2024 14:34

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_