Guinée : Le CNRD apporte des précisions sur les mesures « draconiennes » prises contre les ministres déchus…

CONAKRY- Dans la foulée de la dissolution du Gouvernement, le lundi 19 février 2024 par le Général Mamadi Doumbouya, le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) a pris des mesures conservatoires contre les ministres déchus.


L’organe d’orientation politique et stratégique de la Transition a décidé de geler les comptes bancaires de tous les membres du Gouvernement dissous. Ils sont également tenus de rendre leurs documents de voyage (passeports). En plus d’avoir démobilisé leur sécurité personnelle, le CNRD a aussi sommé les ministres « déchus »de déposer leurs véhicules aux garages du Gouvernement.

« Ces actions-là ne sont pas dirigées contre quelqu’un. Il faut comprendre que c’est une question de responsabilité de l’Etat », a précisé le chef d’État-major général des armées, le Général Ibrahima Sory Bangoura.

Les membres du Gouvernement limogé ont été enjoints de remettre les cachets aux intérimaires désignés. Le haut-commandant de la gendarmerie et le directeur de la police national sont chargés de mettre des tampons au niveau de tous les départements jusqu’à la prise en main totale des intérimaires.

Selon le CNRD ces mesures de sécurité visent à éviter des fuites et à permettre aux Secrétaires Généraux et Directeurs de Cabinet de prendre en main la continuité de l’administration. « On a pris notre responsabilité pour que vous puissiez prendre les reines jusqu’à ce que d’autres décisions viennent s’ajouter », déclare le Général Ibrahima Sory Bangoura.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 21 février 2024 09:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF