Cherté des prix sur le marché : les autorités attaquent le mal à la racine…

CONAKRY- Les autorités de la transition ont décidé d’attaquer le mal à la racine pour amoindrir l’inflation. Alors que les prix des denrées de première nécessité, tels que l’ognon, le sucre, connaissent une hausse sur le marché, le Gouvernement a entrepris de nouvelles mesures pour soulager le panier de la ménagère, a appris Africaguinee.com.


Ce lundi 31 juillet 2023, des opérateurs économiques guinéens ont rencontré la ministre du Commerce Louopo Lamah, pour envisager de nouvelles actions concertées pour la baisse des prix sur le marché.

Selon nos informations, après échanges, les deux parties sont parvenues à un accord fixant le prix du sac de sucre à 420.000 Gnf pour les grossistes et 430.000 fg pour les détaillants.

Pour le cas de l’ognon, la ministre a fait savoir à ses invités que le gouvernement compte supprimer « temporairement » le dédouanement afin que les prix de cette denrée très prisée reviennent à la baisse.

« Nous avons rencontré madame la ministre du Commerce, ce lundi 31 juillet. L’objectif était d’échanger pour fixer le prix du sucre. Après es échanges, le prix du sac de 50 kg a été arrêté à 420.000 Gnf pour les grossistes et 430.000 Gnf pour les détaillants, de commun accord avec le ministère du commerce.

Pour ce qui concerne l’ognon, la ministre nous a informé que le gouvernement compte supprimer le dédouanement dans les jours qui viennent pour diminuer le prix sur les marchés guinéen » a confié un commerçant qui a participé à cette rencontre.

Ces nouvelles mesures viennent s’ajouter à celles prises le 17 juillet dernier interdisant l’exportation du riz, de l’oignon, de la pomme de terre, du piment, du fonio, du maïs, du manioc etc.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 1 août 2023 10:05

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces