Charles Wright ouvre de nouveaux fronts : Deux secteurs « sensibles » dans le viseur du garde des Sceaux…

Charles Alphonse Wright, Ministre de la Justice et des droits de l'Homme

CONAKRY-En Guinée, le ministre d’Etat en charge de la Justice a décidé d’engager de nouvelles procédures judiciaires ! Dans sa nouvelle ligne de mire, les marchés publics et des fonctionnaires soupçonnés de détournements de deniers publics. Le garde des Sceaux dit avoir appris que des hauts fonctionnaires de l’Etat sont en train de fabriquer des pièces comptables pour justifier des dépenses allouées à des entités qu’ils dirigent.

Charles Alphonse Wright a enjoint les procureurs près la cour d’appel de Conakry et celui de la Crief d’engager des poursuites judiciaires par l’ouverture d’enquêtes pour des faits présumés « de faux et usage de faux en écriture publique ».

L’enquête devra déterminer comment les fonds alloués aux établissements publics à caractère administratif « EPA » des départements ministériels ont été utilisés. Fin janvier, le Ministre d’État en charge de la Justice avait déjà donné des injonctions pour engager des poursuites pour des faits présumés de « détournement de derniers publics » contre les 34 chefs de divisions des affaires financières (DAAF) exerçant dans différents ministériels.

Suite à cette injonction M. Wright dit qu’il a été porté à sa connaissance que certains fonctionnaires se sont lancés dans un processus de fabrication des pièces comptables arguées de faux pour tenter de justifier les dépenses liées à l’exécution des budgets alloués dont ils ont la charge de gérer.

« Je demande l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités (…). Pour ces nouvelles dénonciations nous demandons aux juges de communiquer sur la procédure pour informer l’opinion publique et surtout pour éviter la désinformation au sein de l’opinion. Comme je l’ai dit, il y a des fonctionnaires aujourd’hui qui sont en train de fabriquer des pièces comptables. Nous veillons à tout ça. Je crois que des responsabilités seront situées jusqu’à la prise de mesures de garde à vue si c’est ce qui va permettre la conservation des éléments matériels de l’infraction », a annoncé le Garde des Sceaux.

Le ministre de la Justice décide aussi d’ouvrir un autre front. C’est celui de jeter la loupe sur les marchés publics passés par l’Etat. Charles Alphonse Wright a demandé d’ouvrir des enquêtes pour faire la lumière sur les conditions d’octroi des marchés.

« Il est important aujourd’hui, à ce niveau que la lumière soit faite sur l’octroi (des marchés). Nous avons enjoint au Procureur également d’ouvrir une enquête judiciaire par rapport à l’octroi et l’attribution des marchés de l’État sur toute l’étendue du territoire du pays. Il faudrait à ce niveau que nous ayons la responsabilité de dire à l’opinion nationale et internationale comment cela s’est passé dans les règles de l’art« , a martelé le ministre de la Justice.

Dossier à suivre…

 

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 6 février 2024 08:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces