Guinée: Un autre bien de Cellou Dalein Diallo saisi…

Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

BANJUL-Cellou Dalein Diallo a le « moral bon », malgré les ennuis dont il a été victime ces derniers mois, avec la démolition de sa maison à Conakry, la saisie de sa plantation (nouvelle révélation) à Coyah, par la junte militaire au Pouvoir en Guinée.


Silencieux depuis plusieurs mois, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a brisé le « silence ». Histoire de rassurer ses partisans et de réaffirmer sa détermination à poursuivre le combat pour une « Guinée libre, juste et démocratique ». Pour son premier grand oral depuis toutes ces péripéties qu’il a traversé, l’ancien premier ministre a choisi la Gambie où il a conféré, mercredi 25 mai 2022, avec ses partisans.  

Lors d’un meeting qu’il a animé dans ce pays anglophone où vit une forte communauté guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a galvanisé ses militants leur demandant de se tenir prêt pour la poursuite du combat. Il assure que ce qu’il a subi ne le « déstabilise guère », car certains ont perdu leur vie. Il se dit plus que jamais déterminé à poursuivre la lutte.

« On m’a enlevé ma maison que j’ai acquise en toute transparence et en toute légalité. On l’a réduite en poussière alors que la justice n’avait pas fini de statuer. Vous vous êtes posez des questions : est-ce que cela n’a pas découragez votre Général ? Non. Avant moi, d’autres ont perdu la vie, on a démoli des maisons qui sont des propriétés pleines à des citoyens, on a décimé du bétail, on a emprisonné, on a chassé. Je ne suis pas supérieur à tous ces gens-là. Tous ces gens ont subi parce qu’ils étaient avec moi. Si on m’enlève ma maison, aussitôt je raccroche, et les autres qui ont perdu la vie ?

 Il y a des gens qui ont perdu leurs enfants qui continuent de lutter parce qu’ils savent qu’ils luttent pour le pays, pour le droit, pour la liberté. Si moi, parce qu’on m’a enlevé une maison de 2.200 mètres carrés, je dis que je suis fatigué, ce que je ne suis pas digne de votre confiance. C’est pourquoi je vous demande de vous mobiliser, je suis déterminé plus qu’hier encore à combattre l’injustice, à me battre pour la démocratie et l’Etat de Droit dans notre pays. Il faut que vous soyez aussi prêts », a martelé l’ancien Premier ministre.

Cellou Dalein Diallo révèle qu’il avait une petite plantation à Coyah que la junte a dit appartenir à l’Etat. Il dit avoir accepté, car ce qu’il veut pour la Guinée est plus « grand » que ça.

« Ils ont réduit ma maison de Conakry en poussière, ils ont coché celle de Labé, j’avais une petite plantation à Coyah, ils ont dit que c’est pour l’Etat, ça ne me dérange pas. Ce que je veux pour la Guinée, je ne me bats pas pour moi, je veux que tous les fils du pays soient des frères. Je veux qu’on restitue au peuple de Guinée, le droit de choisir ses dirigeants au niveau local, au niveau législatif…il ne faut pas que quelqu’un gagne et qu’on proclame un autre vainqueur. Je voulais vous assurer que mon moral est bon, ma détermination la même », a-t-il assuré.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1
Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le 26 mai 2022 03:15

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces