Cellou Dalein Diallo : ‘’On a beaucoup fait au nom de la paix, maintenant ce n’est plus possible…’’

Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

DAKAR- Le président de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) est en train de remobiliser ses militants en vue des prochaines élections en Guinée. Au cours d’un rassemblement politique de son parti qu’il a présidé dimanche 6 janvier 2024, à Dakar, l’ancien premier ministre a rappelé à ses militants le défi majeur que doit relever leur parti lors des prochaines joutes électorales.


« La victoire pour nous, vous savez, ce n’est plus de gagner les élections. On a l’habitude de les gagner.  La victoire pour nous c’est de nous installer à Sékoutoureya et faire en sorte que la vérité des urnes soit respectée. Nous sommes capables de gagner les élections dès le premier tour, vous le savez déjà.  C’est grâce à la confiance mais aussi grâce au combat, à votre organisation, dans la détermination que vous avez montré depuis 2007. On peut faire des choses merveilleuses pour notre pays la Guinée », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Candidat malheureux à trois reprises (2010, 2015 et 2020) contre Alpha Condé, l’ex président déchu, le leader de l’UFDG  rappelle que son parti a beaucoup subi.

« Notre parcours n’a pas été facile. Mais dès qu’on parle, les gens disent que l’UFDG aime se victimiser alors que ce n’est pas forcément le cas. Ce qu’on a subi, aucun parti politique au Sud du Sahara ne le subit. Alors, le plus important, c’est les vies humaines arrachées à l’affection de leur parents », ajoute Cellou Dalein Diallo.

Alors que cette transition est sans doute l’une de ses « chances ultimes » pour accéder au fauteuil présidentiel, le leader de l’UFDG annonce qu’il n’est plus question pour lui et son parti de laisser leur victoire pour aucun compromis ou au nom de quoi que ce soit.

« Notre victoire de 2010 a été volée et c’est un préjudice énorme. Alors qu’on s’était battu, on est allé dans tous les coins et recoins de la République de Guinée, contrairement à ce qui a été dit, on a sollicité les suffrages des guinéens qui ont bien voulu nous accorder majoritairement les suffrages. Cette victoire a été volée, c’était douloureux et difficile. Cela n’a découragé aucun d’entre vous. Nous avons continué. Nous avons voulu éviter d’engager la Guinée dans des violences qui auraient débouché sur la guerre civile. Nous avons estimé que la vie des guinéens était précieuse. Nous avons accepté et  nous avons continué à accepter, mais maintenant il faut que les gens comprennent qu’on n’acceptera plus. Il faut qu’ils comprennent qu’on a beaucoup fait au nom de la paix et maintenant ce n’est plus possible « , a averti le président de l’UFDG.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 8 janvier 2024 12:38

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces