Cellou Dalein Diallo: « On n’ira pas pour accompagner Alpha Condé à la fraude »

cellou_on_ne_va_pas

FRIA- Lors d’un meeting tenu mardi dans la préfecture de Fria, le président de l’Union des forces démocratiques (UFDG), a qualifié le gouvernement  actuel ‘’d’irresponsable’’ sur la gestion de la crise que traverse depuis plusieurs mois l’usine d’alumine de Friguia, avant d’inviter les populations à ‘’ sanctionner Alpha Condé et le RPG Arc-en-ciel’’, lors du scrutin du samedi 28 septembre 2013, a constaté sur place Africaguinee.com.

Devant des milliers des militants et sympathisants de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a fustigé la gestion de la crise économique que traversent les employés de l’usine FRIGUIA.

« Je ne veux pas faire le bilan de monsieur Alpha Condé à Fria ; parce que Fria a été particulièrement touchée par sa gestion irresponsable de notre pays. Nulle part au monde, ce qui est arrivé à Fria aurait pu arriver, sans que des dispositions ne soient prises pour protéger les citoyens contre ce qui est arrivé, il y a bientôt deux ans. Dans aucun pays au monde le gouvernement n’aurait été indifférent à une rupture brutale et inhumaine du contrat de travail qui lie des dizaines des milliers des travailleurs à l’entreprise FRIGUIA », a dénoncé le chef de file de l’opposition guinéenne.

Pour l’ancien premier ministre, « le gouvernement n’a rien fait pour vous protéger, il n’a rien fait pour vous défendre, il n’a rien fait pour défendre vos droits, alors que vous avez un contrat à durée indéterminée en bonne et due forme avec l’entreprise, le gouvernement n’est pas venu à votre secours. C’est une calamité. Le gouvernement se serait mobilisé pour mettre en place un dispositif à défaut de convaincre l’entreprise à continuer à payer les salaires des travailleurs. Le gouvernement aurait pu mettre en place un dispositif pour sauver la dignité et  le bien être des citoyens de Fria », a estimé Cellou Dalein Diallo.

   Vote sanction, le 28 septembre…

Parlant de la tenue des élections législatives prévues pour le samedi prochain, le président de l’UFDG, visiblement choqué, fait une invite aux citoyens de la zone minière.
« Ce que je veux vous demander, c’est ce que vous avez l’intention de faire ; c’est de sanctionner Alpha Condé et le RPG Arc-en-ciel pour sa gestion calamiteuse de notre pays dont vous êtes les premières victimes. Fria fait partie des victimes de la mauvaise gouvernance et de la mauvaise gestion du pays. Il faut qu’avant 2015 que vous sanctionniez sévèrement Alpha Condé pour avoir manqué à son devoir et à ses obligations de chef d’Etat.  Il faut les sanctionner le 28 septembre, en votant non comme notre peuple l’avait fait en 1958, en votant non au colonialisme. Nous voterons non à la mauvaise gouvernance, non à l’injustice, non à l’exclusion. Est-ce que Fria va voter non le 28 septembre ? Oui ! Répond la foule. Je sais que Fria reste un bastion imprenable de l’UFDG. Je sais qu’en 2010, vous aviez fait de moi le champion parmi les 24 candidats en lice. Et vous allez faire de l’UFDG le super candidat de tous les candidats de 28 septembre, n’est-ce pas ? Oui ! lui répond t-on».

  Eventuelle préparation de fraude…

« Vous savez que nous savons que le RPG fait tout pour prendre la victoire à Fria au lendemain de la prochaine élection législative. Ils ont refusé d’enregistrer ceux qui se sont fait enrôler lors du deuxième tour. Ils sont 4 200 citoyens qui se sont fait régulièrement enrôler, et que sur instruction du gouvernement d’Alpha Condé, on les a effacés du fichier électoral. Nous avons dis que nous exigeons, le rétablissement dans leur droit, des citoyens de Fria qui ont été arbitrairement enlevés du fichier électoral parce que c’est la constitution de notre pays qui donne le droit de voter. (…) 4200 citoyens guinéens, régulièrement recensés, ont été arbitrairement effacés du fichier électoral  parce qu’ils ont infiltré à la CENI des gens à eux, et comme vous savez, Sabari Technoly égal RPG, Sabari s’est  hâté à appliquer les instructions du RPG.
On n‘acceptera pas la triche. Vous savez que nous avons fait récemment un dialogue avec la participation de nos partenaires techniques et financiers dans le processus électoral. Nous avons dénoncé le pouvoir d’Alpha Condé pour ce qui s’est passé à Fria, mais malheureusement, ça se passe dans tous les fiefs de l’opposition. Ils ont réduit drastiquement les bureaux de vote à Mamou, à Mali, Koundara, Gaoul, à Dinguiraye… ils voulaient envoyer nos à électeurs à 20, voir 50  km de leur bureau de vote. Nous avons exigé que ces corrections soient apportées en même temps que les électeurs qui ont été arbitrairement gommés de la liste, leur intégration. Nous allons apprécier vendredi le bilan des corrections qui ont été apportées, et si ces corrections ne sont pas apportées, nous allons vous demander de refuser d’aller aux élections parce qu’on n’ira pas pour accompagner Alpha Condé à la fraude », a averti l’ancien challenger du président Condé.   

Pour terminer, Cellou Dalein a remercié les populations de Fria pour l’accueil que lui a été réservé tout en disant que « cette réception n’est pas une surprise pour qui connait Fria. Pour qui connait le lien très fort qui existe entre la population de Fria et l’UFDG. Cette mobilisation est l’illustration éloquente de votre attachement à l’UFDG et son président », a t-il souligné.

Avant de tenir son meeting à la place des martyrs, la délégation du parti et sa suite ont sillonné les sous-préfectures de Tormélin, Baguinée et Sodjoré.

   Aliou BM Diallo
   Depuis Fria pour Africaguinee.com
   (+224) 664 93 46 24

 
 

Créé le 25 septembre 2013 19:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_