Cellou Dalein Diallo à Lélouma : « Est-ce que vous savez Alpha Condé est professeur de quoi ? »

cdd_kankan

LELOUMA-Le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée qui poursuit sa campagne dans le Foutah multiplie les déclarations fracassantes à l’endroit du président Alpha Condé. Ce jeudi 1er  octobre 2015, Cellou  Dalein Diallo, a estimé que le candidat sortant, a perdu toute légitimité à diriger la Guinée.  Le candidat de l’UFDG a appelé les populations à lui infliger un carton rouge le 11 octobre prochain.

C’est dans la matinée du jeudi 1er octobre 2015 que la délégation de l’UFDG, conduite par son président,  a fait son entrée dans la préfecture de Lélouma, où elle a été accueillie en fanfare par ses partisans. Au cours de son meeting, Cellou Dalein Diallo a salué la fidélité et la détermination des populations de cette préfecture, à soutenir l’UFDG.

Evoquant la récente  tournée du président Condé  au Foutah, l’opposant a déclaré que si le Chef de l’Etat a scionné toutes les préfectures sans arriver à Lélouma, c’est parce que lui-même sait que Lélouma est un bastion imprenable de l’UFDG. Dans chaque scrutin, a-t-il dit, Lélouma a été premier dans le vote en faveur de l’UFDG et de son candidat.

« Vous êtes restés des militants convaincus et déterminés à porter votre candidat président de la République le 11 octobre », a-t-il  magnifié, tout en exprimant sa fierté sur le courage des habitants de cette préfecture. « Nous sommes fiers de Lélouma  qui s’est battu récemment contre un préfet qui incarnait exactement la gouvernance d’Alpha Condé ».

Revenant justement sur cette gouvernance qu’il a décriée tout au long de sa campagne électorale, Cellou Dalein Diallo, a laissé entendre devant ses partisans que la  Guinée est régie par les caprices d’un homme qui a perdu toute légitimité. 

« Nous sommes dans un pays régi par les caprices d’un homme qui s’appelle Alpha Condé, qui a perdu toute légitimité et toute popularité aujourd’hui. Parce qu’après cinq ans, il n’a rien apporté à la Guinée, sauf la misère, la  pauvreté la division et la corruption », a soutenu le chef de file de l’Opposition, sous les acclamations des ses militants mobilisés au stade préfectoral.  

Et d’assener : « On a dit que c’est le Professeur, on ne sait même pas il est professeur de quoi. (En fait) c’est le professeur de la mal gouvernance, de l’arbitraire, de l’injustice, de la stigmatisation et de l’exclusion », a lancé l’Opposant, avant de prévenir : « Nous allons lui présenter le carton rouge le 11 octobre, et je sais qu’à cet égard, la circonscription de Lélouma fera mieux qu’en 2010 », a-t-il lâché.

Après son élection, Cellou Dalein Diallo,  a promis aux habitant de Lélouma de se pencher sur la  réforme de l’administration, qu’il a qualifié de corrompue et surtout d’offrir à al jeunesse de l’emploi.

« Nous commencerons par mettre en place une administration efficace au service des citoyens », a-t-il assuré, promettant également d’offrir une bonne éducation à la jeunesse.

« Je sais que le  chômage dont vous souffrez n’affecte pas que vous (les jeunes, ndlr).  Ça affecte toutes vos familles.  L’UFDG s’occupera en priorité,  l’emploi et l’éducation pour les jeunes », a promis le président de l’UFDG.

Après ce meeting le cortège de Cellou Dalein Diallo, s’est retiré pour prendre la  route de Koundara, via les sous-préfectures de Diountou et de Thiaguel Bôry. Partout, le leader de l’UFDG  et sa suite ont acclamé par des populations apparemment acquises à sa cause. Dans ses interventions  CDD s’est également appesantis sur le vote et la sécurisation des suffrages, avant d’inviter ses militants à rester mobilisés pour refuser le hold-up électoral.

 

Diallo Boubacar 1 envoyé special

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12

Créé le 2 octobre 2015 14:34

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces