Niger : Quelle carte reste-t-il à la Cedeao pour faire plier les putschistes ?

L’ultimatum que les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont fixé à la junte au Niger pour restaurer l’autorité constitutionnelle renversée le 26 juillet dernier, a expiré ce dimanche 06 août 2023.

Bien que les chefs d’État-major des armées de l’autorité sous régionale ont peaufiné un plan d’intervention militaire dont les contours n’ont pas été dévoilés, la mise en œuvre de cette option semble de plus en plus improbable. Les réactions réprobatrices de cette mesure sont légion. Au Nigeria, première puissance régionale, des voix se sont élevées au plus haut niveau pour dénoncer cette option jugée dangereuse.

Quelle carte reste-t-il à jouer pour les chefs d’Etat pour faire plier les putschistes ? Bola Ahmed Tinubu, Alassane Ouattara, Nana Akufo Addo, Macky Sall, Umaro Sissoco Embalo…devraient se retrouver de nouveau pour un sommet dont la date n’a pas encore été fixée pour décider de la nouvelle approche à envisager. Et, la seule carte qui leur reste pour le moment, c’est l’option diplomatique et le durcissement des sanctions.

Mais pendant ce temps, la junte continue de gagner du temps et renforce son assise sur tous les leviers du Pouvoir. Le Général Abdourahmane Tiani est resté droit dans ses bottes en défiant la CEDEAO, plus que jamais fragilisée face à la tournure des évènements.

Après un meeting géant organisé dimanche à Niamey, la junte a décidé de fermer l’espace aérien du Niger à tous les aéronefs jusqu’à nouvel ordre. Mieux dans la perspective d’une intervention militaire, elle a mis en garde la Cedeao, qui selon elle, serait de collusion avec puissance étrangère pour attaquer le Niger. Le CNSP promet une riposte énergique et instantanée en cas d’attaque.

« Face à la menace d’intervention militaire qui se précise…l’espace aérien nigérien est fermé jusqu’à nouvel ordre pour tous les aéronefs. Toute tentative de violation fera l’objet d’une riposte énergique et instantanée […] Des forces d’une puissance étrangère s’apprêtent à agresser le Niger en coordination avec la CEDEAO et des groupes armées terroristes. Le CNSP met en garde la Cedeao sur les conséquences de cette aventure », a indiqué le porte-parole de la Junte dans une série de communiqués diffusés sur Télé Sahel.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 7 août 2023 13:08

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo Fondation orange