Cas des guinéens expulsés du Sénégal : Morissanda Kouyaté réagit…

CONAKRY- Près d’une centaine de ressortissants Guinéens ont été expulsés du Sénégal après les violences qui ont secoué Dakar et d’autres villes du pays de la Terranga. Selon le Ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger, ils sont en tout 79 personnes réparties en deux groupes qui ont été renvoyées en Guinée.

« Nous avons eu des informations qui ont été recoupées auprès de notre ambassade à Dakar, ainsi qu’auprès de nos cadres qui sont à nos frontières avec le Sénégal. Il y a eu des événements tragiques au Sénégal (…).

Les manifestations ont été interdites au Sénégal. Malheureusement certains ont outrepassé cela. Il y a eu des violences, de destruction d’édifices, dans la réponse que le gouvernement Sénégalais a donnée, il y a eu des arrestations. Malheureusement il y a des guinéens qui ont été arrêtés là-bas. Il y a 31 guinéens dont 12 femmes qui ont été arrêtés.

Le gouvernement sénégalais avait le choix entre deux choses. C’était de les faire passer devant les juridictions ou de les expulser. Compte-tenu de nos excellentes relations, ils ont choisi de les expulser.

Ces 31 personnes sont en train de revenir. Il y a deux portes d’entrée. Une par Termessé, une sous-préfecture de Koundara et une autre par Bhoundou Fourdou. Ils sont en train de revenir. Nous les attendons. 

Il y a un autre groupe de 48 personnes. Ces guinéens ont été appréhendés et expulsés. Il s’agit de 12 enfants, 18 femmes adultes et 18 hommes adultes. Ce groupe est entre la Guinée et le Sénégal à Bhoundou Fourdou« , a révélé Dr Morissanda Kouyaté.

Qu’est-ce que nous devons faire ?

« Je dois rappeler que par le passé tout le monde avait le passeport Guinéen. N’importe qui pouvait mettre de l’argent sur la table et se procurer du passeport Guinéen. On ne connaît pas la moralité de ceux qui ont pris ces passeports. Les gens se sont servis de nos passeports. Cela veut dire que nous allons recevoir des gens qui sont censés avoir fait des dégâts au Sénégal, qui sont expulsés. S’ils sont des Guinéens nous les recevrons. C’est notre devoir.

Mais nous devons être vigilants aussi pour savoir qui ils sont ? Est-ce que ce sont d’autres nationalités qui ont des passeports guinéens ? Avoir l’amour de ses compatriotes ne doit pas nous faire oublier l’amour de la sécurité pour notre pays. Avec les autres départements, l’administration du territoire, l’armée, la gendarmerie, nous allons nous retrouver pour voir quelle réponse donner à cette crise« , a ajouté le chef de la diplomatie guinéenne.

Nous y reviendrons !

 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com

Créé le 10 juin 2023 20:59

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm