Cas Damantang, Kourouma et cie : la défense en colère…

damantang

CONAKRY-Les agissements des officiers enquêteurs de la Direction Centrale des Investigations Judiciaires de la Gendarmerie Nationale, irritent la défense des anciens ministres du dernier gouvernement du régime déchu.


Pour une énième fois, les ministres qui étaient convoqués n’ont pu être auditionnés ce jeudi 14 avril 2022 par les agents enquêteurs. 

Damantang Albert Camara, Dr Ibrahima Kourouma, Mamadi Camara, Lounceny Camara, ancien président de la CENI, sont repartis libres chez eux, sans être entendus.

Cette attitude des enquêteurs agace certains avocats de ces anciens ministres. Interrogé, un d’entre eux n'a pas pu contenir sa colère par rapport à ces défilés interminables infligés à leurs clients.  

« Depuis le 04 avril, il n'y a pas d'audition. Ils ne font que nous faire monter et descendre pour rien. Mettre au moins nos clients sous contrôle judiciaire est mieux que ce à quoi nous assistons », a-t-il martelé.

Dans les prochains jours, il n'est pas exclu que les avocats des anciens ministres montent au créneau.

A suivre !!!

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le 14 avril 2022 16:59

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces