Burkina: Compaoré contesté, un souci pour le Capitaine Dadis Camara ?

Dadis Camara reçu à Ouagadougou en 2009

OUAGADOUGOU-Les manifestations politiques au Burkina Faso risquent-elles d’éclabousser le  Capitaine Moussa Dadis Camara ? Depuis plusieurs semaines, Blaise Compaoré, le président du Faso qui a accordé l’exil au à l’ancien chef de la junte guinéenne,  est contesté par les burkinabés.

Depuis Janvier 2010, le  Capitaine Moussa Dadis Camara vit dans une villa luxueuse de la cité 2000 grâce à la générosité du président du Faso. Après la tentative d’assassinat dont il a été victime en décembre 2009, c’est dans la capitale Burkinabé que le Capitaine Dadis Camara a posé ses valises. Indexé par la justice internationale dans le dossier des massacres du 28 septembre 2009 dans un stade de Conakry où 157 civils avaient été tués par sa garde rapprochée,  le Capitaine Dadis Camara vit son exil doré à Ouagadougou. Mais son protecteur  Blaise Compaoré est de plus en plus contesté dans le pays y compris dans son propre parti, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP).L’homme fort du Faso souhaite en effet, briguer un autre mandat présidentiel en 2015 en modifiant l’article 37 de la constitution qui limite le nombre de mandats à deux.

Dans ce  pays dirigé d’une main de fer depuis 1987 par Blaise Compaoré,  la contestation contre ce projet de modification de la constitution prend de l’ampleur. Samedi, des milliers de burkinabé ont manifesté à Ouagadougou contre le projet de modification de la constitution qui pourrait autoriser le président Blaise Compaoré à briguer un nouveau mandat.

Si le président Compaoré quitte le pouvoir en 2015, le Capitaine Dadis Camara risquera à nouveau d’être rattrapé par la justice internationale qui l’accuse de « crimes contre l’Humanité » après les massacres du 28 septembre 2009.

Arrivé au pouvoir en décembre 2008 suite à un coup d’Etat militaire, le Capitaine Dadis Camara a dirigé la Guinée jusqu’en décembre 2009 après une tentative d’assassinat contre sa personne organisée par son aide de camp, Lieutenant Aboubacar Toumba Diakité.

Récemment, le Capitaine Dadis Camara qui suit de très près la situation politique en Guinée, a salué la fin de la transition dans son pays. « Je suis très heureux de la finalisation de la transition. La mise en place de l’assemblée nationale constitue une ouverture pour la Guinée et les guinéens. Ceci marque le retour de la Guinée dans le concert des Nations démocratiques », avait –t-il déclaré dans un entretien accordé à notre rédaction.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 19 janvier 2014 21:19

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_