Boycott du parlement par le PEDN : Mme Aissata Daffé de l’UFR lance un appel aux leaders…

23528
CONAKRY- La présidente nationale des femmes de l’Union des Forces Républicaines a plaidé pour une participation du parti de l’espoir pour le développement national au sein du futur parlement issu des élections législatives du 28 septembre 2013, a appris Africaguinee.com.
 
S’exprimant à l’issue de l’ouverture d’un atelier consacré aux nouvelles élues du parlement, Hadja Aissata Daffé a invité les leaders de l’opposition a plaidé auprès de Lansana Kouyaté pour une participation du PEDN à l’Assemblée Nationale : “Nous demandons à tous les leaders politiques d’aller vers Mr Kouyaté pour qu’il revienne à de meilleurs sentiments. Je sais qu’il est très compréhensif, et peut être qu’il est sous le coup du choc. Je sais qu’il reviendra à nous. On ne va pas baisser les bras“ a lancé la présidente nationale des femmes de l’UFR.
 
Selon Mme Daffé, la participation des femmes au sein du nouveau parlement est très importante. C’est pourquoi, dira t-elle,  Djalikatou (Secrétaire nationale du PEDN, Ndlr), on n’a besoin d’elle parmi nous. C’est une femme qui a sa place à l’hémicycle. Aujourd’hui, nous regrettons son absence parmi nous. Nous l’avons avoyé un courrier, mais elle n’est pas venue. Je crois qu’elle a reçu le courrier, mais elle respecte aussi le mot d’ordre donné par son Parti“ a déclaré Mme Aissata Daffé sur le site officiel de son parti.
 
L’opposition qui espère toujours obtenir la présidence de l’Assemblée Nationale, ne veut pas perdre les deux voix du parti de l’ancien premier ministre Lansana Kouyaté, qui a annoncé récemment son boycott du parlement.
 
  Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com
 
Créé le 20 décembre 2013 13:07

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces