Blocage politique : Dr Faya fustige les « caprices » des forces vives…

Dr Faya Milimouno

CONAKRY-Dr Faya Milimouno ne cache plus son agacement par rapport à l’attitude des forces vives de Guinée. Alors que les leaders qui composent cette coalition hétéroclite exigent le respect strict de leurs préalables avant de s’assoir autour de la table, le leader du Bloc Libéral prévient. Selon cet homme politique, les forces vives doivent savoir que dans le contexte actuel, elles sont à l’origine du blocage politique.

« Il faut que les acteurs comprennent qu’ils sont une partie du problème (…). Si nous voulons construire un État de droit, nous devons tenir compte du fait que c’est dans l’application de la loi qu’on le construit. Mais lorsqu’on fait de la violation de la loi, un préalable à une discussion pour construire un état de droit je trouve que c’est contradictoire », a regretté Dr Faya Lansana Millimouno.

Préalables des forces vives de Guinée…

Alors que les forces vives exigent que les détenus politiques actuellement en détention soient libérés, Dr Faya Milimouno assure que tous les citoyens sont justiciables. Toutefois, selon lui, mieux vaut avoir un coupable libre que d’avoir un innocent emprisonné.

« Tous ceux qui sont interpelés par la justice, nous sommes tous des justiciables. Nous demandons à la justice de ne dire que le droit. Mieux vaut avoir un coupable libre que d’avoir un innocent emprisonné. Donc, il faut veiller à ce que la justice travaille, pas dans le sens de règlement de compte, que ce soit la loi qui soit dite. Mais si on doit en tant qu’homme politique, demander que l’exécutif d’aujourd’hui, interfère avec la justice, c’est qu’on est en train de demander une chose et son contraire.

J’étais de ceux qui ont fait des déclarations pour dénoncer la gouvernance d’Alpha Condé, quand on soupçonnait l’interférence de l’exécutif dans le judiciaire. C’est ce que l’appareil judiciaire a fini par avouer. Après la prise du pouvoir par le CNRD, ils (magistrats, Ndrl) ont dit qu’ils étaient devenus des petits jouets. Est-ce qu’on veut revenir à cela ? Je dis non, parce que le prix à payer est énorme », a livré Faya Millimouno.

A suivre…

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com 

Créé le 18 mars 2023 07:28

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_