Baydi Aribot réplique : « Dire que Sidya a tenu des propos anti-Peulh… »

Baidy Aribot, Secrétaire exécutif de l'UFR

CONAKRY-La réplique de l’UFR ne s’est pas faite attendre suite à la sortie de l’honorable Fodé Maréga qui a « insinué » que Sidya Touré s’était opposé à la nomination de feu Bâ Mamadou au poste de premier ministre pendant la transition.

Par la voix de son secrétaire exécutif, l’union des forces républicaines, a démenti les propos de Dr Maréga, tout en laissant croire qu’à la mort du Doyen Mamadou, la question du choix d’un Premier ministre n’était pas d’actualité à l’époque.

« Je m’étonne des propos de Maréga surtout quand ça vient d’un député comme lui. C’est trop grave ! », s’est exclamé Baydit Aribot qui s’est confié à notre rédaction, cet après-midi.

Et de poursuivre en s’interrogeant : « Comment peut-il dire que Sidya a empêché Bâ Mamadou d’être premier ministre ici parce qu’il est Peulh ? », s’interroge le député de Kaloum, répondant lui-même par deux hypothèses : « Soit il est frappé par une perte de mémoire, soit il ignore l’histoire de ce pays. Combien de transition a-t-on connu ici ? Ce n’est pas celle de Dadis ? Avant l’arrivée de Dadis Bâ Mamadou était déjà mort. De quelle transition parle-t-il ? A quel moment ici a-t-on empêché Bâ Mamadou d’être Premier Ministre ? », a répliqué le secrétaire exécutif de l’UFR.

Mieux, estime Baydi Aribot, vouloir transformer les  déclarations de Sidya comme des propos anti-Peulhs, n’est pas sérieux de la part de l’UFDG. Pendant que Dalein était stigmatisé ici en 2010, se souvient-il, quel est le guinéen qui a osé être avec lui si ce n’est pas Sidya, malgré ses amitiés avec Alpha Condé et les propositions qu’on lui a faites. « Il l’a fait contre la volonté de certains cadres influents de l’UFR. Il y en a qui l’ont abandonné », révèle le parlementaire.

Samedi dernier, le leader de l’UFR qui s’exprimait devant ses partisans a déclaré que feu Bâ Mamadou lui aurait confié que s’il a décidé de mettre Cellou Dalein Diallo à tête de l’UFDG, c’est tout simplement parce que c’est le premier Peulh qui a été premier ministre. « Cela n’a rien à voir avec un engagement politique », jurait l’actuel haut représentant du Chef de l’Etat. Une déclaration qui n’a pas laissé de « marbre » l’UFDG, qui a aussitôt démenti l’UFR. « Le doyen Bâ Mamadou a fait le choix entre Bah Oury et Cellou Dalein. Le choix s’est fait sur la base de la maturité, l’expérience et non sur l’ethnie », précise Dr Maréga.

 « Ils disent que Sidya a tenu des propos anti-peulh, mais ce que Bah Oury a dit ici contre la coordination Halipoular, pourquoi n’ont-ils pas dit que c’est anti-peulh. Pourquoi ils n’ont pas dit ça de Bah Oury ? Il faut qu’ils arrêtent de tomber dans les débats de caniveau. Sidya n’a dit que les confidences d’une discussion entre lui et Bâ Mamadou avec lequel il avait de bons rapports. Il a dit que c’était un homme franc et honnête. Est-ce qu’on a dit que Bâ Mamadou était raciste ? Qu’ils arrêtent parce que ce n’est pas un débat qui arrangera Dalein. C’est un débat qui va isoler l’UFDG et  plomber davantage l’avenir politique de Dalein », prévient le député de Kaloum.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 31 11 12 

Créé le 24 octobre 2016 19:14

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces