Bataille rangée entre des groupes politiques en région forestière : Que préconise Papa Koly Kourouma ?

El hadj Papa Koly Kourouma    Photo-Africaguinee.com

NZEREKORE- La bataille est désormais engagée entre le camp présidentiel et ceux qui soutiennent l’ancien chef de la transition guinéenne, Moussa Dadis Camara, qui a récemment annoncée son intention de briguer la magistrature suprême guinéenne.

Le « ring » politique se trouve surtout dans la capitale de la région forestière où pro mouvance présidentielle et mouvements de soutien à Dadis Camara. Chaque camp tente de démontrer sa supériorité à travers sa capacité de mobilisation.

Le camp présidentiel  envisage d’organiser une manifestation de soutien aux actions du Chef de l’Etat le 25 juillet prochain à Nzérékoré. Sous la houlette d’une association dénommée « MAZO », les partisans de la mouvance présidentielle entendent prouver que la région forestière reste encore acquise à la cause d’Alpha Condé.

La tenue de cette manifestation n’est pour l’instant pas du goût des fidèles à l’opposition, notamment au Capitaine Moussa Dadis Camara. Ces derniers promettent d’empêcher la tenue d’une quelconque manifestation de soutien au Président Alpha Condé.

En séjour dans la région depuis quelques jours, le leader du parti « Générations pour la Réconciliation, l’Union et la Prospérité (GRUP), a donné son point de vue sur ce sujet. Interrogé par un journaliste de notre rédaction, El hadj Papa Koly Kourouma a déclaré : ‘’ Si un groupe veut organiser une manifestation de soutien au Président de la République, c’est tout à fait normal. Moi j’ai essayé de sensibiliser les gens pour leur dire qu’en démocratie, on doit respecter les droits de chacun. Aujourd’hui c’est le mouvement « MAZO » qui veut organiser une manifestation, demain ça sera peut-être un autre’’ a estimé le chef de file du parti GRUP.

Pour le Ministre d’Etat Papa Koly Kourouma, le combat se fera dans les urnes et non à travers de simples manifestations. ‘’La démocratie nous impose le respect de choix des autres. Le combat politique c’est dans les urnes. Si demain un autre mouvement souhaite exprimer son soutien à un parti politique, qu’on le laisse organiser sa manifestation’’ préconise Papa Koly Kourouma.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 23 juillet 2015 12:50

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces