Bah Fisher du PNR : ‘’Pourquoi l’opposition tient à la tenue des élections locales avant la présidentielle ?’’

Bah Fisher

CONAKRY- Pourquoi l’opposition guinéenne tient à l’organisation des élections locales avant le scrutin présidentiel prévu au mois d’octobre prochain ? Pour le leader du Parti National pour le Renouveau, l’honorable Bah Fisher, cette revendication de l’opposition n’est pas compréhensible dans la mesure où cette dernière avait remporté dans toutes les circonscriptions électorales de Conakry malgré que ces dernières soient administrées par des délégations spéciales.

‘’L'opposition demande les communales avant la présidentielle sous prétexte que les délégations spéciales vont tricher en faveur du pouvoir. Soyons sérieux (…). Avant tout n’avons-nous  pas assisté lors des législatives à la victoire de  l'opposition dans toutes les cinq communes de la capitale pourtant dirigées par des délégations spéciales?  Avez-vous une seule fois entendue l'opposition contester cette victoire?’’ interroge Bah Fisher dont le parti appartient à la mouvance présidentielle.

Pour cet acteur politique, l’opposition guinéenne est déjà convaincue de sa défaite lors des prochaines consultations électorales. ‘’ L'opposition sait déjà que le président Alpha Condé va gagner avec au moins 57% des suffrages dès le premier tour donc elle est désabusée et ne sait plus quoi faire sauf pousser les enfants des autres dans la rue et les empêcher d'aller à l'école’’ poursuit Bah Fisher qui accuse également l’opposition de favoriser la propagation du virus Ebola à travers ses différentes manifestations.

Ces différentes manifestations, Bah Fisher estime d’ailleurs qu’elles ont été une forme de désaveu du peuple de Guinée vis-à-vis de l’opposition.

‘’ J'estime aujourd'hui que l'opposition a été désavouée par le peuple de guinée car après un appel invitant les populations des préfectures à se soulever, les paisibles citoyens de Guinée ont répondu non et non. Certains leaders qui estimaient que leur parole valait de l'or sont aujourd'hui désillusionnés. Hormis 2 ou 3 préfectures  aucun mouvement de masse s'apparentant à un soulèvement n'a été enregistré. Le refus des populations  à répondre à l'appel de l'opposition prouve à suffisance qu'elles ont compris et l'accueil réservé au chef de l'Etat est également une preuve de leur adhésion  au programme du Pr Alpha Condé’’ soutient le leader du PNR.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

 

Créé le 29 avril 2015 18:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces