Bah Fisher du PNR: “Accompagner la mouvance pourrait éviter à la Guinée une crise institutionnelle“

22906

 

CONAKRY- “ Il n’est pas nécessaire que la Guinée vive sur  une cohabitation politique qui pourrait entrainer une crise institutionnelle“ estime Souleymane Bah Fisher du Parti National pour le Renouveau.  Dans un entretien exclusif accordé à notre rédaction, le leader du PNR, formation politique qui a décidé de soutenir le camp présidentiel, est revenu de long en large sur les raisons de leur choix…
 
 AFRICAGUINEE.COM:  Bonjour M. Bah!
 
SOULEYMANE BAH FISHER :  Oui Bonjour !
 
  AFRICAGUINEE.COM: Récemment vous avez annoncé que votre parti le PNR soutiendra le RPG arc en ciel à l’assemblée nationale. Dites-nous les raisons qui ont motivé concrètement ce choix quand on sait vous étiez très critiques à l’endroit du régime actuel ?
 
SOULEYMANE BAH FISHER :  C’est simple ! Lorsque la situation s’est présentée, le Parti National pour le Renouveau (PNR) est parti démocratique, toutes les décisions se prennent de façon démocratique à la majorité simple. La situation s’est posée, nous avions à choisir entre deux camps. Les fédérations du parti nous ont demandé dès après les résultats  de ne pas faire comme la présidentielle, de choisir immédiatement un camp. Toutes les fédérations se sont prononcées et le bureau a statué et a analysé, à l’issu de ça, la majorité qui s’est dégagée est que la base ainsi que les fédérations ont décidé que l’on rejoigne la mouvance présidentielle. Nous avons dit dans notre déclaration que pour des raisons idéologiques, nous sommes très proches de l’idéologie du RPG arc en ciel parce que nous sommes des sociaux-démocrates.
Le deuxième point, nous nous sommes dits qu’actuellement la Guinée vit une crise politique assez profonde depuis trois ans, nous avons estimé qu’il n’est pas nécessaire que la Guinée vive sur  une cohabitation politique qui pourrait entrainer une crise institutionnelle, donc l’exécutif et le pouvoir législatif rentrent en choc. Si cela arrivait, c’est la population qui va souffrir. En tant que patriotes, nous avons estimé donc qu’il était nécessaire, vue le choix de nos fédérations, vue la proximité de notre idéologie politique avec le RPG arc en ciel, vu notre combat politique qui se propose de trouver les moyens et solutions pour améliorer la vie du guinéen, le parti dans sa majorité a décidé de soutenir le RPG-arc en ciel.  
 
 AFRICAGUINEE.COM: Il y a tout de même certains observateurs qui estiment que votre choix de soutenir le parti au pouvoir serait motivé par vos relations très poussées avec l’actuel Directeur de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) Malick Sankon. Que répondez-vous  à cela ?
 
SOULEYMANE BAH FISHER : J’ai des relations personnelles avec monsieur Malick Sankon qui est un grand frère depuis plus de vingt ans. Mais cela n’a rien à avoir avec le parti. Il est membre du RPG arc en ciel, je suis membre et président du PNR qui est un parti souverain  et qui prend ses décisions de façon souveraine. Ce n’est pas parce que je suis ami avec tel ou tel que le parti va rejoindre la mouvance !non ! Ce n’est pas pour cette raison. J’ai des amis tant dans la mouvance que dans l’opposition. C’est la base du parti, ses instances qui ont décidé, contrairement à la présidentielle de 2010 où on a avait rien choisi malgré des propositions alléchantes, ce n’est pas maintenant que le parti a un poste que le parti va choisir pour avoir un poste !
 
 AFRICAGUINEE.COM:   Ne vous êtes-vous pas empressés de soutenir un camp alors que la Cour suprême n’a pas encore donné les résultats définitifs pour savoir votre élections est confirmée ?
 
SOULEYMANE BAH FISHER :  Ecoutez ! Chaque parti a sa stratégie. Nous ne sommes pas le seul parti à avoir fait une déclaration et rejoindre un camp.
 
 AFRICAGUINEE.COM: Oui, mais c’est le votre qui nous intéresse ici…
 
SOULEYMANE BAH FISHER : Oui, écoutez, il y a des partis qui négocient de l’argent, il y a des partis qui attendent la cour suprême, il y a des partis qui le font avant. Je pense que c’est ce qu’on appelle l’indépendance de chaque parti de par sa stratégie politique pour réagir face à une situation qui se présente. Vous vous souviendrez qu’à la présidentielle de 2010 nous sommes le seul parti à s’être abstenu de soutenir un camp ! Ça aussi, c’était un choix politique, trois ans après, on a fait un autre choix politique. Les positions sont dynamiques en politique, on n’a pas une position figée. En politique les positions sont dynamiques en fonction des intérêts du moment. Nous estimons qu’accompagner la mouvance pourrait éviter à la Guinée une crise institutionnelle qui se rajoute à la crise politique et qui pourrait conduire le pays dans une autre situation d’inquiétude.
 
  AFRICAGUINEE.COM: Êtes vous satisfaits des résultats provisoires annoncés par la CENI ; ou bien vous avez introduit des recours à la cour suprême pour contester les résultats ?
 
SOULEYMANE BAH FISHER : A l’image de certains partis, nous avons fait un résultat satisfaisant par rapport aux moyens déployés, par rapport à la jeunesse de notre parti, par rapport à notre expérience, nous estimons que pour ce premier coup d’essai à une élection législative, nous sommes satisfaits déjà du résultat obtenu. Quand vous voyez des partis qui ont fait vingt ans et qui ont des anciens premier ministres à leur tête et qui n’ont pas eu plus de deux députés, nous n’allons pas à nous plaindre avec un député.
 
  AFRICAGUINEE.COM:  Merci beaucoup monsieur Bah ?
 
SOULEYMANE BAH FISHER : Je vous en prie
 
  Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1 
   Pour Africaguinee.com.
   Tel : (00224) 664 935 132  
 
Créé le 29 octobre 2013 20:21

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am