Attaque armée à Koloma : deux personnes blessées, des témoins racontent…

Bandits Koloma

CONAKRY-  Un commando armé de PMAK a attaqué ce vendredi dans l’après-midi le marché Koloma, quartier situé dans les faubourgs de la capitale guinéenne. Les assaillants se sont tirés avec des millions, avant de blesser deux personnes, a appris Africaguinee.com.  

Même si ces visiteurs indésirables ont réussi leur coup, la mobilisation et  la  détermination des populations ont permis de limiter leur forfaiture. Malgré  le crépitement des  armes, les jeunes ont bravé les balles pour en découdre avec les assaillants notamment avec des jets de pierre. Pris d’assaut par les populations, ces malfrats ont pris la poudre  d’escampette en tirant en l’air pour se frayer un chemin. Ils ont blessé deux personnes, un chauffeur et une personne qui étaient venus au secours.

D’après les témoins, dans leur fuite, ces hors la loi ont pris la bretelle qui menait vers la CMIS (compagnie mobile d’intervention de sécurité), qui se trouve à moins d’un kilomètre des lieux de l’attaque. 

Les forces de l’ordre sont arrivées sur les lieux plus tard après l’attaque. Alors que, les tirs nourris ont duré une dizaine de minutes, (et la CMIS se trouve à moins de  5mn  du lieu de cambriolage)  rapportent des témoins. 


Barry Souleymane, victime raconte son malheur : ‘’Des bandits  armés sont venus ici dans une voiture de marque Nissan, ils étaient  avec des armes PMAK et nous ont attaqué. L’un est rentré dans le  magasin, pendant que les deux autres sont restés dehors. Celui qui est rentré dans le magasin a dit : ‘’quiconque bouge, on le tue’’, ils ont pris l’argent qu’on avait dans le magasin et ont tiré en rafales. Comme ils ont vu que les gens accouraient pour venir à notre secours, ils ont continué à  tirer pour se frayer un chemin, ils ont pris leur voiture et avant de fuir.On ne connait la somme exacte qu’ils ont pris, mais on peut estimer à des millions. Tout ce qu’on a vendu aujourd’hui et hier. Je  ne peux pas comprendre qu’on vienne attaquer un marché en plein jour alors qu’il y a un poste de Police à côté, et les policiers ne viennent pas au secours. La voiture a pris la tangente de  la  route qui descend vers le CMIS’’, explique M. Barry.

Thierno Amadou Diallo, victime  aussi enchaine en confirmant la version de son collègue : ‘’Je ne peux pas tout décrire, je me souviens seulement qu’un monsieur est venu me demander du riz, nous étions en train de parler de ça quand j’ai vu subitement un type  devant la porte avec une arme. Il dit quiconque qui bouge, je tire sur lui. Les deux autres qui étaient dans la boutique déjà ont fait le tour et ont pris l’argent. Ils portaient des gangs, l’un était simplement habillé, l’autre était vêtu  en basin rouge’’, narre cette autre victime.

 Pour l'instant, aucune réaction officielle des autorités suite à cette attaque dans ce quartier de la banlieue de Conakry.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 22 février 2014 11:28

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces